Accéder au contenu principal

Et toi, t'as écouté quoi en 2017 ?



Et voilà, on y est, 50 disques aimés cette année. 50 disques partagés sur ce blog. A votre tour de me dire vos favoris - en commentaire de ce post, sur Facebook, Twitter, par mail ou autres -, en attendant les sempiternels bilans... Et puis, bonne écoute ou bonne réécoute !

Piano Magic - Closure
The Flaming Lips - Oczy Mldy
Octave Noire - Néon
Pack 3 Eps : Orso Jesenska - Les variations d'ombre *** Matthieu Malon - Peu d'ombre près des arbres *** Erik Arnaud - Golden Homme
Tristesse Contemporaine - Start and stop
The Bats - The Deep Set
Xiu Xiu - Forget
Albin de la Simone - L'un de nous
Grandaddy - Last Place
Spiral Stairs - Doris & the Daggers
The Magnetic Fields - 50 Songs Memoir
Timber Timbre - Sincerely Future Pollution 
Future Islands - The Far Field
Foxygen - Hang
Woods - Love is Love
Temples - Volcano
Feist - Pleasure
The New Year - Snow
Klô Pelgag - L'étoile thoracique
Babx - Ascensions 
Alt-J - Relaxer
Flotation Toy Warning - The Machine That Made Us
Kevin Morby - City Music
Peter Perrett - How The West Was Won
Public Service Broadcasting - Every Valley
Broken Social Scene - Hug of Thunder
François and the Atlas Mountains - Solide Mirage
Grizzly Bear - Painted Ruins 
Fionn Regan - The Meeting of the waters 
Deerhoof - Mountain Moves 
LCD Soundsystem - American dream 
Ariel Pink - Dedicated to Bobby Jameson 
Chad VanGaalen - Light Information 
Luna - A Sentimental Education / A Place of Greater Safety 
King Gizzard & The Lizard Wizard - Flying Microtonal Banana 
Ghostpoet - Dark Days + Canapé 
Destroyer - Ken 
The Luxembourg Signal - Blue Field 
Baxter Dury - Prince of Tears 
John Maus - Screen Memories 
Orval Carlos Sibelius - Ordre et Progrès 
Spinning Coin - Permo 
Alex Cameron - Forced Witness 
Daniele Luppi & Parquet Courts - Milano 
Sleaford Mods - English Tapas 
Snapped Ankles - Come Play The Trees 
Gu's Musics - Happening

Commentaires

  1. Ha oui, tiens si je me prêtais au jeu...
    On se retrouve sur
    Foxygen, Timber Timbre, Alt-J, Flotation, Destroyer, Baxter (pas encore en fait) Ariel Pink

    Mais aussi
    Le dernier Mark Eitzel, The Tiger Lillies, Father John Misty, Aimee Mann, Imelda May, Kendrick Lamar, Leif Vollebekk, Sheryl Crow, Texas, Thundercat, Arca, Don Bryant, Mark Mulcahy, Thurston Moore, Benjamin Biolay, Emily Barker, Little Steven, Roger Waters
    Etc....

    J'arrête, je vais plutôt regarder ta liste. Comme quoi il y avait encore beaucoup à écouter. Ta liste va me servir de séance de rattrapage sur quelques artistes.

    RépondreSupprimer
  2. Eh j'ai pas encore écouté Daniele Luppi que je yeute grave pourtant. J'avais adoré "Rome" et l'album solo de Andrew Savage me ravage la tète.
    Je vais fouiller mes moult lacunes dans ta liste

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, mais pour moi le Daniele Luppi vaut surtout pour la présence de Karen O. Suis mois fan des Parquet Courts et Andrew Savage.

      Supprimer
  3. Cool cette liste, pas mal de trucs que j'ai loupé. Sinon, j'ai trois disques que j'ai beaucoup écouté cette année, dans des styles assez différents mais avec toujours un sens affuté de la mélodie.

    - Alvvays "Antisocialites"
    - BNQT "Volume 1"
    - Diagrams "Dorothy"

    Sylvain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, le Alvvays est sympathique. Vais me réécouter le Diagrams, il me semblait qu'il était pas mal... Merci.

      Supprimer
  4. Tout d'abord merci pour ton blog que je consulte régulièrement et qui me permet de suivre l'actualité musicale et de découvrir de nombreux artistes.
    Sinon, en dehors de ceux que tu as cité j'ai aussi beaucoup écouté :
    - Protomartyr "Relatives in descent" (écouter en priorité Winsor Hum)
    - Jessica 93 "Guilty Species" (écouter en priorité Mental Institution)

    Eric J

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de ta fidélité. Pour Protomartyr et Jessica 93, j'ai aussi écouté, ça reste trop brut et direct pour moi.

      Supprimer
  5. Elias Dris "Gold In The Ashes", un bijou (Bandcamp)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, très bon disque effectivement, mais sans doute un peu trop "classique" dans sa forme...

      Supprimer
  6. The Molochs, Kadavar et Kelley Stoltz Notamment

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Kelley Stoltz est sympa. Connais pas les disques de The Molochs et Kadavar, m'en vais les écouter. Merci du conseil.

      Supprimer
  7. Au secours, je ne connais rien !! Vite, je dois rattraper ça !
    Mon coup de cœur est Foxygen, que j'ai même vu en concert.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant mieux si tu ne connais rien, non ?
      Foxygen, oui, l'album est très bon. En concert aussi, c'est plutôt bon - enfin, la seule fois où j'ai pu les voir.

      Supprimer
  8. Voilà j'ai 22 ans et je voulais te remercier pour ton blog que je suis depuis quelques années maintenant et qui aura à sa façon participé à l'élaboration de mes goûts musicaux.

    Sinon je rajouterai volontiers à ta liste :
    - Big Thief / Capacity
    - Beach Fossils / Somersault
    - Florist / If Blue Could Be Happiness
    - Jay Som / Everybody Works
    - (Sandy) Alex G / Rocket
    - Omni / Multi-Task

    Et ce qui constitue sûrement mon album préféré de 2017, le dernier Slowdive, dont l'absence de ta liste me surprend un peu. Alors que les tentatives de retours sont souvent casse-gueule, cet album ne sonne pas passéiste sans pour autant renier l'adn du groupe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai jamais été un grand fan de Slowdive. C'est beau mais ça m'ennuie un peu. Dans le même style, je préfère largement Beach House. Sinon, merci pour ta fidélité. Je ne connais pas Florist et Jay Som, ça a l'air bien, surtout Florist :-)

      Supprimer
  9. Encore merci papa de la musique pour cette année 2017 à te lire.
    je suis loin d'avoir écouté tous ces albums mais te remercie pour le Chad VanGaalen qui reste un demes favoris de l'année.
    Je me permets d'ajouter l'album de Rodolphe Burger et celui d'un petit français Marietta qui vaut vraiment le détour.
    Encore merci
    Alain M.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de ta fidélité, Alain. Oui, le Chad VanGaalen est aussi un de mes préférés :-) Rodolphe Burger, oui, j'aime assez. Marietta, je n'ai sans doute pas assez écouté. Généralement, Born Bad Records est gage de qualité.

      Supprimer
  10. Cette année, je n'ai pas découvert de nouveau groupe (pas de premier album!), j'ai beaucoup écouté une dizaine de disques que tu as chroniqués mais aussi de très bon LP de groupes déjà connus: The Drums, Mac Demarco, Kurt Vile & Courtney Barnett, Doug Tuttle (le grand oublié des bilans, son meilleurs album), les anciens Slowdive et Feelies et surtout le deuxième album de l'année de Moon Duo (Occulte Architecture vol 2) - écoute au moins les deux derniers titres !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi non plus, pas beaucoup de nouveaux groupes en 2017, je dois vieillir, je reste cantonné aux mêmes formations. J'ai aussi écouté les disques que tu mentionnes. Ils sont tous pas loin des 50 disques de ma liste, surtout le Doug Tuttle en effet.

      Supprimer
  11. Belle liste. Je me limite pour ma part à 5 disques largement au-dessus du lot, sans ordre: Feelies/The Bats/ Woods/ Magnetic Fields/ Micah P. Hinson. + la meilleure chanson peut-être pour LCD (call the police) ou Woods (Love is love). Meilleur concert: The Bats et Micah P. Hinson ex-aequo.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas mal, les cinq meilleurs disques. J'ai été déçu par le Feelies, sans grande originalité. Pourtant, j'adore ce groupe. J'ai vu une fois Micah P. Hinson en concert, grand moment en effet.

      Supprimer
  12. Impossible de résister à un classement ^^
    Je ne connais pas tout de ta liste (tant mieux cela me laisse encore quelques disques à écouter de 2017). J'en retiens surtout Grandaddy, LCD Soundsystem et Baxter Dury. J'ai été un peu déçu par Woods et, si j'aime bien Sleaford Mods, je me fatigue un peu sur un album entier.
    Je rajouterai Curtis Harding (belle découverte au rayon soul, trop tard malheureusement pour le voir à Paris), Forest Swords, Total Victory, Black Angels, Christian Fitness, Buzz Rodeo, King Gizzard (mais plutôt Murder of the universe).
    J'en profite pour dire que c'est toujours avec plaisir que je lis ton blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je prends au moins Total Victory dans tes propositions.
      Merci pour ta fidélité.
      Mon top 10 est en cours, il devrait être publié la semaine prochaine ;-)

      Supprimer
  13. Total Victory, Depeche Mode et Akira Kosemura dans un autre genre...;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, en effet, c'est beau, Akira Kosemura. Un autre genre, pas forcément celui que j'écoute le plus souvent, mais très beau. Merci.

      Supprimer
  14. Belle et sacré liste. Perso, je possède une vingtaine.
    Les 10 disques 2017 que j'ai le plus écoutés et aimés :
    Slowdive – Slowdive
    The War On Drugs – A Deeper Understanding
    Baxter Dury – Prince of Tears
    Courtney Barnett & Kurt Vile – Lotta Sea Lice
    Arcade Fire – Everything Now
    Lamomali – Lamomali
    Grizzly Bear – Painted Ruins
    The National – Sleep Well Beast
    Mac DeMarco – This Old Dog
    Feist – Pleasure

    A +

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas mal, mais perso, j'ai du mal avec le dernier Arcade Fire. Je le trouve raté.

      Supprimer
  15. Pour ma part, même si ce n'est pas le meilleur album de l'année restera comme l'année de la découverte de "Future Islands" grâce à ce blog - MERCI Vincent !!!
    A cette excellente sélection, je rajouterais EP :
    - Otzeki
    - The Limiñanas
    Et Compilation :
    - Benjamin Schoos
    Longue vie au Blog à Papa

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Mood !! Effectivement, le Future Islands n'est pas le meilleur de l'année, ni leur meilleur, mais reste très euphorisant.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Philippe Cohen Solal & Mike Lindsay - Outsider

Henry Darger était ce qu'on appelle un artiste "outsider". Il a oeuvré toute sa vie dans l'ombre. Ses travaux n'ont été découverts qu'à sa mort, en 1973. C'est avant tout " Vivian girls ", un récit épique de plus de 15 000 pages racontant une histoire de princesses, d'esclavage, de guerres, peuplée de tout un tas de personnages imaginaires, tantôt morbides, tantôt enfantins. Elle est accompagné d'aquarelles, collages, dessins en tous genres et inspirée par l'univers des comics. Depuis sa mort, son oeuvre fait l'objet d'un culte grandissant. On l'a retrouvée exposée dans de nombreux musées d'art moderne, à Chicago, sa ville natale, New-York ou Paris. Cette fois-ci, c'est le compositeur français Philippe Cohen Solal, fondateur de Gotan Project, touché par cet artiste maudit, qui a décidé de faire un album complet autour de son univers.  Il a pour cela fait appel à quelques amis : Mike Lindsay, leader des folkeux an

Et toi, t'as écouté quoi en 2020 ?

Nous y voici donc, le calendrier des sorties de l'année 2020 avec les disques chroniqués ici-même. 50 disques pour une année 2020 qui, si elle n'a pas été franchement emballante d'un point de vue événements a réussi à tenir malgré tout le cap niveau musical avec quelques beaux disques. Je vous laisse partager en commentaires vos coups de coeur personnels si ça vous dit. Il me restera ensuite à clôturer définitivement l'année avec ma compilation millésimée et mon top 10 des albums, pris bien sûr dans cette sélection. JANVIER 8   : Electric Soft Parade - Stages 10 : Alexandra Savior - The Archer 17 : of Montreal - UR FUN 24 : Andy Shauf - The Neon Skyline        Tristen - Les identités remarquables 31 : Dan Deacon - Mystic Familiar        Superbravo - Sentinelle        Destroyer - Have We Met FEVRIER 7   : Isobel Campbell - There is no other... 14 : Octave Noire - Monolithe 21 : Spinning Coin - Hyacinth 28 : Grimm Grimm - Ginormous MARS : 6   : The Saxopho

The Avalanches - We Will Always Love You

Après la sortie du dernier disque de Gorillaz rempli à ras bord de musiques en tous genres et d'invités de marque, voici The Avalanches qui placent peut-être encore la barre au-dessus, si cela est possible. Jugez plutôt : MGMT, Johnny Marr, Vashti Bunyan, Mick Jones, Neneh Cherry, Kurt Vile, Karen O, Wayne Coyne ou Rivers Cuomo. On est donc dans la surenchère de sons, de collaborations, d'albums pleins comme un oeuf. Bienvenue dans la culture du zapping, sauf qu'ici, il y a - et c'est ça qui est assez incroyable - une vraie homogénéité malgré les styles si différents des invités. Chacun est venu se fondre dans la grande orgie pop orchestrée par le duo Australien. Contrairement au Gorillaz, on peut ici tout aimer ou presque. Si je n'étais pas forcément convaincu par les quelques singles annonciateurs, l'écoute entière de l'album m'a conquis. C'est le miracle de ce groupe : comme " Since I Left You " paru il y a déjà vingt ans, ce " We