9 avril 2011

Cascadeur - The Human Octopus

On peut désormais reprocher beaucoup de choses aux Inrockuptibles,  d'être devenus au fil des années de plus en plus racoleurs et superficiels, et je ne parle même pas de la partie web du magazine où on ne compte plus les articles sans intérêt et écrits avec les pieds. Mais il y a une chose qu'ils continuent de faire plutôt bien, c'est de faire découvrir de nouveaux talents, et de les aider à "percer", grâce hier à CQFD et aujourd'hui aux Inrocks Labs. Syd Matters, dont il est souvent question ici, a été un des lauréats de ce concours. En voici un autre, en la personne de Cascadeur, alias Alexandre Longo - rien à voir avec Jeannie, encore que tous les deux soient de bons grimpeurs, très forts lorsqu'il s'agit de mettre le bon braquet. Le monsieur, à l'instar des Daft Punk et parce que c'est sa musique qui doit compter avant tout, a décidé de se cacher derrière un casque. Normal, c'est plus sûr quand on veut faire des cascades. Et le premier single, "Walker", sorti l'année dernière, en était une bien belle, toute en finesse et parfaitement maîtrisée. 
Mais c'est aussi ce qu'on pourrait lui reprocher, de retomber quelque fois trop facilement sur ses pieds. "The Human Octopus" finit un peu en roue libre, malgré un début riche en émotions, atteignant par moments la grâce d'un Antony Hegarty à son meilleur. Les cascades les plus réussies sont souvent les plus dangereuses, et à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire, comme dit la maxime. Mais ne boudons pas notre bonheur, car si l'année 2011 n'est pour l'instant pas franchement renversante au niveau musical, l'hexagone ne s'en sort pas si mal.

Clip de "Walker" :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire