14 avril 2011

Minks - By The Hedge

Encore un groupe du même style, à croire que j'écoute toujours la même musique en ce moment ! Ils s'appellent Minks, ils sont deux, un homme et une femme, ils sont beaux, ils s'habillent branchés - et oui paraît-il que le vison (mink en anglais) revient à la mode! - et viennent de "The Place To Be" actuellement, Brooklyn. On pourrait rapidement passer notre chemin : musique pas très originale et mille fois entendue, allure de bobos new-yorkais horripilante. Oui, mais voilà, ils sont fans de Felt - c'est Magic qui le dit - et puisent leur inspiration du côté des disques de Sarah Records. Alors, forcément, une fois de plus, on se fait un peu avoir. Et comme un sésame, cela pardonnerait tout et donnerait une envie irrésistible d'aller jeter une oreille ou plus si affinités à ce "By The Hedge". Et d'où vient donc d'ailleurs ce nouvel engouement pour l'ancien groupe de Lawrence Hayward parmi la nouvelle génération de musiciens et de critiques ? Est-ce ce goût prononcé pour les losers romantiques ? Sans doute.
En tout cas, Minks réussit là où les Pains Of Being Pure At Heart viennent de rater avec leur récent "Belong" - oui, je sais, je me répète, mais quand on est déçu... - et frappe d'emblée là où ça fait du bien avec l'impeccable "Kusmi", si familier et toujours aussi agréable. La suite n'est pas toujours à la hauteur mais peu importe, "By The Hedge" contient suffisamment de petits plaisirs qu'on y revient, car cette musique, mine de rien, touche à ce qui nous est le plus cher : le coeur. Et contre ça, c'est bien connu, on ne peut pas lutter.

Clip de "Funeral Song" :

2 commentaires: