7 mai 2011

The Leisure Society - Into The Murky Water

Attention, merveille ! Après l'excellent second disque des New-Yorkais de Crytal Stilts, voici celui des orfèvres pop de Leisure Society. Comme pour les américains - honte sur moi - j'avais ignoré leur premier album "The Sleeper". Cette fois-ci, on était bien loin de Joy Division et de tous ces groupes à la mode s'en inspirant. J'avais dû être plutôt distrait par la simplicité apparente qui se dégage de leur musique, cette fluidité presque irréelle dans les arrangements, comme pour les premiers Belle & Sebastian, comme dans le meilleur de McCartney. Avec "Into The Murky Water", The Leisure Society s'impose comme un des grands groupes pop du moment, supérieur en tout cas à leur équivalent américain The Shins et déjà aussi indispensable que leur voisin The Coral, en plus mélodieux mais moins énergique. Leur disque ressemble aussi à l'album que Sufjan Stevens aurait pu (dû?) enregistrer après son magnifique "Illinoise".
Cette "association de loisirs" se permet même le luxe de sortir en single ("The Phantom Life") ce qui est sans doute la chanson la moins marquante du lot. Car chaque titre est ici riche de mille idées et il faut plusieurs écoutes répétées pour en faire le tour. Quand on est obligé malgré soi d'aller au bout de chaque morceau, c'est  indéniablement qu'il y a quelque chose en plus. Bref, une divine surprise !

Clip de "The Phantom Life" :

2 commentaires:

  1. Tu as trouvé le mot : une merveille ! Très content de ce voyage en terres british, jolie surprise du printemps dont tu as très bien parlé. Mais je ne pouvais résister au plaisir de signaler aussi ce p'tit bonheur "Divine Comedyesque" :-) À bientôt...

    RépondreSupprimer
  2. Un nouveau clip vient de sortir: http://vocododo.blogspot.com/2011/10/leisure-society-dust-on-dancefloor.html

    RépondreSupprimer