Accéder au contenu principal

LCD Soundsystem - Dance Yrself Clean (2010)

Le disque que j'ai le plus écouté en 2015 fut un disque de... 2010. Enfin, quand je dis "je", je parle surtout de nous 4 : maman, les deux loulous et moi. James Murphy a fait une unanimité terrible dans la famille l'année dernière. Et ce, en grande partie grâce au clip version muppets show de "Dance Yrself Clean", tourné dans la rue à Brighton. Le dernier disque en date de LCD Soundsystem est devenu aussi un compagnon de route idéal, sorte de résumé dansant de toute la musique préférée de papa et maman, avec ce côté accessible et ludique qui plait aux enfants. C'est bien simple, la machine à danser de James Murphy n'a cessé de progresser au fil des trois albums et l'annonce de la fin de leur carrière fut une profonde déchirure : comment allions-nous pouvoir nous passer de cette musique-là, l'une de plus essentielles de l'époque, assez avare en groupes importants ? Alors, quand j'ai entendu un nouveau titre de LCD Soundsystem, au moment de Noël, pour une chanson de circonstance, je me suis remis à y croire. Et puis, quand la venue des américains fut pressentie au prochain festival de Coachella, l'espoir s'est transformé en quasi certitude : nous aurions bientôt droit à un nouveau disque de LCD Soundsystem. Après le retour certain de Bowie et celui plus que probable de Radiohead, 2016 s'annonce d'ores et déjà sous les meilleurs auspices. On a le droit d'être à nouveau optimiste. Je peux donc vous souhaiter à tous une excellente année 2016, qu'elle soit belle et riche en découvertes, en rencontres et en événements heureux. A très vite.


Walking up to me expecting walking up to me
Expecting words it happens all the time
Present company accept it present company
Except the worst it happens every night

Ah aaaaah present company
Excluded every time
Ah aaaaaah present company
The best that you can find

Talking like a jerk
Except you are an actual jerk
And living proof that sometimes friends are mean

Present company expect it present company
Just laugh it off it's better than it seems

Ah aaaaaah present company
Excluded in every way
Ah aaaaaah present company
Makes me wanna stay

Killing it with close inspecting
Killing it can only make it worse
It sort of makes it breed
Present company accepting
Presently we all expect the worst
Works just like a need

Ah aaaaah present company
Excluded in the night
Ah aaaaah present company
Included in the fight

Ah aaaaaaaah, ah aaaaaaaah, aaaaaah
Ah aaaaaaah

Don't you want me to wake up?
Then give me just a bit of your time
Arguments are made from make outs
So give it just a little more time

We've got to bring our results
I wanna play it 'til the time comes
But there's a string of divorces
You go and throw your little hands up

I miss the way the night comes
With friends who always make it feel good
This basement has a cold glow
Though it's better than a bunch of others

So go and dance yourself clean ..ooow
Go and dance yourself clean yeah
You're throwing marks into pieces
Baby, they're arguments, the pieces

It's your show [x4]

Work a little bit ......?

Every night's a different story
It's a thirty car pile-up with you
Everybody's getting younger
It's the end of an era, it's true

And you go
(Stop, stop, stop, stop)

Break me into bigger pieces
So some of me is home with you
Wait until the weekend
And we can make our bad dreams come true

And it's ago yeah, it's ago
And if we wait until the weekend
We can miss the best things to do, oh

Go and dance yourself clean
Go and dance yourself clean
You're throwing marks into pieces
Maybe they're arguments the pieces

Oh

We should try a little harder
In the tedious march of the few
Every day's a different warning
There's a part of me hoping it's true

Commentaires

  1. Excellente chanson ! Ce climax inattendu (d'habitude LCD fait monter la sauce et s'arrête en chemin) est vraiment jouissif, ça doit être terrible en live. J'ai hâte, surtout pour le Bowie. Tu sais que les Last Shadow Puppets remettent ça aussi, puisqu'on parle bons groupes 2000's. Et puis y'aura Animal Collective et MGMT qui sont aussi confirmés, et on peut toujours espérer un Bon Iver ou un Vampire Weekend.

    Je crois que c'est ton blog qui m'avait donné envie d'écouter LCD Soundsystem, quelque part autour de la sortie de cet album. Il n'y a pas grand chose à redire sur leur discographie en tous cas, même leur disque de remixes est excellent.

    Oh, et bonne année à toi et à ta famille, plein de bonheur :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci. Oui, effectivement que de bons disques attendus en 2016. PJ Harvey, Grandaddy, Tindersticks, Chromatics, Grizzly Bear et j'en passe. Impossible qu'on ne trouve pas notre compte là-dedans vus les antécédents de chacun de ces artistes.
      LCD Soundsystem en concert, c'est effectivement excellent. Je les ai déjà vu au zénith à Paris. J'aurais bien aimé aussi être présent au Madison Square Garden pour le concert d'adieu qui, au final, n'en était sans doute pas un... Le concert est même sorti en DVD et d'après les vidéos, cela avait l'air tout simplement dantesque : https://www.youtube.com/watch?v=IX1_civ9WMY

      Supprimer
    2. Merci c'est vrai qu'ils avaient sorti ce concert... Shut Up And Play The Hits il me semble ? Je vais voir ça... J'ai déjà vu quelques morceaux live d'eux sur youtube et y'a pas à redire, ils sont généreux ça fait plaisir à voir et à entendre

      Supprimer
  2. Je te souhaite une très bonne année!!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

James Yorkston, Nina Persson & The Second Hand Orchestra - The Great White Sea Eagle

  Après la parenthèse de l'iguane, revenons à de la douceur avec un nouvel album de l'écossais James Yorkston et son orchestre de seconde main suédois - The Second Hand Orchestra, c'est leur vrai nom - mené par Karl-Jonas Winqvist. Si je n'ai jamais parlé de leur musique ici, c'est sans doute parce qu'elle est trop discrète, pas assez moderne et que leurs albums devaient paraître alors que je donnais la priorité à d'autres sorties plus bruyantes dans tous les sens du terme. Je profite donc de l'accalmie du mois de janvier pour me rattraper. Cette fois-ci, avant de rentrer en studio avec leur orchestre, Yorkston et Winqvist se sont dit qu'il manquait quelque chose aux délicates chansons écrites par l'écossais. Une voix féminine. Et en Suède, quand on parle de douce voix mélodique, on pense évidemment à Nina Persson, l'ex-chanteuse des inoffensifs Cardigans dont on se souvient au moins pour les tubes " Lovefool " et " My favorite

Danger Mouse & Black Thought - Cheat Codes

" Cheat codes " est un terme bien connu des amateurs de jeux vidéos dont je ne fais plus partie depuis de nombreuses années. Est-ce bien ou mal ? Je ne sais pas. C'est comme ça, ça ne veut pas forcément dire que c'est immuable. Les cheat codes, c'était quand on était bloqué dans le jeu, qu'on ne savait plus comment avancer, soit parce que ça devenait trop compliqué, soit parce que ça nous paraissait d'un coup buggé. Bien sûr, le plaisir n'était plus le même, on avait triché pour pouvoir continuer. Le rap n'a par contre jamais été ma came, vous devez le savoir, vous qui venez ici. Si vous aimez le rap, vous devez sans doute aller voir ailleurs. Car les fans de rock indépendant et de rap sont rarement les mêmes. Encore que l'époque est au brassage des genres, de plus en plus. Cet album de Danger Mouse, producteur de légende, ayant travaillé pour des groupes aussi variés que Gorillaz, Sparklehorse, Beck, The Black Keys, U2, Red Hot Chili Peppers,

Louise Attaque & Dominique A - Paris, Le Café de la Danse, 5 novembre 2022

Encore un concert avant de poursuivre notre rattrapage intensif des disques de 2022, ceux de Louise Attaque et Dominique A, réunis le temps d'une soirée grâce à France Inter. Décidément, encore des anciennes gloires des années 90, françaises cette fois-ci. Pour les premiers, c'est un grand retour accompagné d'un nouveau disque. Le second publie régulièrement des albums depuis ses débuts en 1992, trente ans déjà que " La Fossette " est paru. Si leurs premiers disques respectifs avaient marqué chacun à leur manière les esprits, cela fait bien longtemps que ni les uns, ni l'autre ne révolutionnent les genres. Entendre leur musique à la suite le temps d'une même soirée est assez révélateur des différentes approches. Celle des Parisiens de Louise Attaque - Gaëtan Roussel a le même accent parigot traînant que feu Daniel Darc - est festive, directe, presque naïve, aux influences plus marquées qu'à leur début, plus New Order que Violent Femmes désormais. Celle