26 mai 2009

Jason Lytle - Yours Truly, The Commuter


Après la triste fin de Grandaddy, un des meilleurs groupes pop des années 2000, voici son ancien leader, Jason Lytle, qui décide de continuer l'aventure en solo. Et forcément, on a hâte d'écouter ça. Malheureusement, on ne devrait pas. Parce que "Yours Truly, The Commuter" n'est pas bien folichon. Pourtant, ça commence plutôt pas mal avec le titre éponyme. On y reconnaît instantanément la patte du bonhomme. Par la suite, il y a bien un ou deux morceaux sympas, mais franchement, où est passé le Grandaddy de la grande époque, celle de "The Sophtware Slump" ou de "Sumday" ? Pourtant, Jason Lytle était quasi seul aux manettes du groupe : le son de Grandaddy, c'était lui et d'ailleurs, ça s'entend un peu quand même. Mais voilà, la deuxième moitié du disque est même assez pénible, tout en ballades assez plates et on s'ennuie ferme ... Dommage, dommage, on aurait tant aimer continuer à suivre cet artiste modeste (il vient d'une ville qui s'appelle Modesto en Californie, ça ne s'invente pas !) et talentueux. Mais là, non, l'inspiration tourne sérieusement en rond. Et puis, si c'était pour faire pareil et moins (beaucoup moins ?) bien, ce n'était pas forcément nécessaire. Bon, je sais, la note est un peu sévère, mais elle reflète ma déception. "Qui aime bien, châtie bien", comme dit le proverbe.(Site officiel)

5/10

Chroniques :
Les Inrocks
Hop Blog
Visualmusic
NME

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire