14 septembre 2011

Unknown Mortal Orchestra - Unknown Mortal Orchestra

La rentrée, période culturelle prolifique, est passée depuis une dizaine de jours déjà et les nouveautés musicales vraiment marquantes se font attendre. Il m'a même fallu redéballer des sorties "vieilles" de plusieurs mois, histoire de dénicher un son intéressant à vous proposer. La coupe du monde de rugby en Nouvelle-Zélande vient dans le même temps de commencer et justement, le groupe du jour, une fois n'est pas coutume, est originaire de là-bas. Pas vraiment adeptes du haka et autres folklores locaux, les trois membres de Unknown Mortal Orchestra font du pop-folk à tendance psychédélique, très fortement inspiré des premiers Pink Floyd, ceux avec feu Syd Barrett ("Thought Ballune", "Boy Witch"). En disant ça, on pourrait s'attendre à de la musique mille fois rabâchée, et pourtant il n'en est rien. Il y a un "vrai" son ici, un peu sale avec des basses amples et rondes; en un mot comme en cent, ça groove ! 
Ce premier album éponyme commence d'ailleurs sous les meilleurs auspices avec l'excellent "Ffunny Ffrends" et son riff entêtant. Puis, chaque titre apporte son lot de variétés bienvenues allant de climats planants ("Jello And Juggernauts"), à la disco ("How Can U Love Me") en passant par du rock garage ("Nerve Damage") A défaut de convaincre totalement, Unknown Mortal Orchestra a au moins le mérite de l'originalité, une démarche exemplaire de brouilleurs de pistes.

Clip de "Little Blu House" :

1 commentaire: