20 février 2012

Peter Broderick - http://www.itstartshear.com

Peter Broderick est un jeune américain de 25 ans tout juste et pourtant, il a déjà une longue discographie derrière lui. Et ce n'est même pas à cause du fait qu'il ait commencé tôt. Son premier album solo ne date seulement que de 2007. Mais depuis, tous les ans, il en sort 3 ou 4 - même s'il considère que celui-ci est son deuxième véritable. Il a aussi collaboré avec le groupe pop danois Efterklang ou la chanteuse folk Laura Gibson. Bref, le gaillard est un bourreau de travail. Bien sûr, dans le lot, il faut trier. Mais quitte à choisir un disque, pourquoi pas ce nouveau au titre de site internet "http://www.itstartshear.com", formidable recueil de pop douce et aérienne, avec la participation au piano de son copain de jeu du moment, l'allemand Nils Frahm (le début de "Bad Words" est d'ailleurs chanté dans la langue de Goethe). Il y a quelques mois seulement, les deux hommes avaient déjà planché sur un projet commun baptisé Oliveray.
Sur "http://www.itstartshear.com", piano, guitare, violon s'entremêlent harmonieusement tout au long des dix morceaux. Broderick, à sa manière plus modeste, peut être affilié à cette nouvelle pop classieuse venue d'outre-Atlantique, de Sufjan Stevens à Owen Pallett. Bref, encore une belle signature de chez Bella Union, le label fondé par les Cocteau Twins. On aura d'ailleurs l'occasion d'en reparler très bientôt, car les excellentes nouveautés s'enchaînent à une cadence effrénée là-bas...

Clip de "It Starts Hear" :

Album en écoute intégrale sur le site The Line Of Best Fit.

3 commentaires:

  1. J'ignorais qu'un nouvel album du gus sortait, si il y a Nils Frahm en plus au piano ça ne peut que être bon, le single est en tout cas très étonnant!

    RépondreSupprimer
  2. Oui, je confirme, très bon disque :)

    RépondreSupprimer
  3. Il est très beau cet album et c'est grâce à toi que je l'ai découvert et que j'en ai fait un billet dans la foulée :

    http://leschroniquesdeblake.blogspot.com/2012/02/la-douceur-de-peter-broderick.html

    Donc, merci m'sieur Papa ! :)

    RépondreSupprimer