24 septembre 2012

The Bewitched Hands - Vampiric Way

Revoilà mes Rémois préférés, j'ai nommé les mains ensorcelées avec leur pop brinquebalante et leurs mélodies fluos qui jouent au flipper. Si le Stade de Reims est enfin remonté en Ligue 1, le groupe, lui, ne joue pas encore les premiers rôles mais fait plutôt désormais figure de solide équipe de L2. Avec "Vampiric Way", ils confirment donc qu'ils en ont sous la pédale. L'inspiration est toujours là, même si il n'y a rien de bien nouveau. Certains les voyaient déjà grands, s'imaginant avoir trouvé un groupe pop-rock français faisant une musique dont on serait fier de faire écouter à nos voisins britons. The Bewitched Hands font simplement partie de toute cette clique de jeunes gens élevés au milieu des harmonies des Beatles et des Beach Boys, qui placent la mélodie au dessus de tout. A cette base, ils ajoutent un côté ludique qu'on jurerait emprunté à l'univers des jeux vidéos. On pourrait les rapprocher en cela de I'm From Barcelona, Architecture in Helsinki, Los Campesinos, etc.
Car, on entend, dans la musique de toutes ces formations, la même fraîcheur, la même spontanéité, la même absence de calcul. Et tant pis si les paroles sont très "premier degré", du moment que les chansons restent dans la tête et qu'elles donnent l'envie de taper du pied et de frapper dans les mains. La France n'a jamais été championne du monde de pop, mais elle dispose avec des groupes comme The Bewitched Hands de valeureux outsiders.

Clip de "Thank You, Goodbye, It's Over" :

Album en écoute intégrale sur Deezer.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire