6 mai 2014

Boys Age - Amazing Stories

Oubliez le rock décontracté du canadien Mac Demarco déjà devenu prévisible sur un deuxième disque décevant, le cool, le vrai, nous vient maintenant du... Japon. Qui l'aurait cru ? Comme quoi, les apparences sont trompeuses, car ce n'est pas la caractéristique que l'on prête habituellement au pays du soleil levant. Les deux jeunes garçons de Boys Age, qui se définissent au passage comme les enfants de Yo La Tengo - on a connu pire référence - sont aussi les fils spirituels de Pavement, du Beck des débuts ou encore des frangins Ween. Du rock dans tout ce qu'il peut avoir de plus indépendant, de "fait à la maison", des mélodies qui se chamaillent et un chanteur à la voix forcément traînante. Ce dernier semble en plus chanter avec une patate chaude dans la bouche, ce qui, loin d'être désagréable, rajoute au charme de cette musique rafraîchissante. En tout cas, il n'est pas étonnant de constater que Boys Age soient passés chez le label décidément "en or" Bleeding Gold Records pour le premier album sorti l'an passé.
Un troisième disque est déjà annoncé pour l'été, preuve de l'étonnante créativité du duo. S'ils parviennent à garder ce niveau-là, qu'ils comptent d'avance sur moi pour continuer à les chérir ici même. Merci aussi à Bengalolo pour ses conseils toujours précieux, notamment cette excellente découverte.

Clip de "God Will Test You Through The PC Screen" :

1 commentaire:

  1. Très bons en effet !

    J'ai vraiment apprécié le Mac Demarco, mais c'est peut-être dû au fait que c'est le 1er album de lui que j'écoute et qu'ainsi je n'en attendais rien du tout. Hors effet de surprise (ou pas), je le trouve vraiment bon dans l'absolu, solide. Il vaut vraiment le coup.

    RépondreSupprimer