21 mai 2014

Oasis - Supersonic (1994)

Cette semaine sort en version super deluxe et super coûteuse - phénomène très à la mode en ce moment - l'un des albums de l'un des groupes les plus surestimés des années 90. Il suffit d'ailleurs de réécouter aujourd'hui ce "Definitely Maybe" pour s'en persuader. Il a mal vieilli. Les mauvaises langues diront qu'il a toujours daté et qu'il n'y a que les (grands?) adolescents de l'époque pour s'être laissé prendre au piège. Parmi les groupes du mouvement brit-pop, les frangins Gallagher furent un paradoxe : des leaders mais aussi des mauvais élèves. Leurs chansons crâneuses se révèlent au final assez banales, lourdes, bien loin des modèles dont ils se revendiquaient : les Beatles bien sûr mais aussi toute la scène de Manchester des années 80, des Smiths aux Stone Roses. Pourtant, il y a un morceau qui pour moi sauve Oasis, c'est "Supersonic". Je suis retombé dessus par hasard lors de l'entracte d'un concert. Ce titre a quelque chose. Ce n'est pas au niveau des paroles ou de son chant outrageusement gouailleur, mais pour sa guitare, son imparable rythmique. Pour Noël plus que pour Liam, donc. Mais tout le monde sait qu'il possédait la seule once de talent du groupe. Après cela, il y eut bien un deuxième album supérieur, c'est-à-dire presque écoutable en intégralité. Puis plus rien. Des guéguerres puériles de famille. Du vide. La source était bien maigre et s'est tarie très rapidement. Une simple Oasis, c'est donc ce qu'est resté "Supersonic". Le tube de mon adolescence. Pour toujours. Avec son leitmotiv idéal pour cet âge-là : "I need to be myself, I can't be no one else". On n'efface pas les souvenirs si facilement.


I need to be myself
I can't be no one else
I'm feeling supersonic
Give me gin and tonic

You can have it all but how much do you want it?
You make me laugh
Give me your autograph
Can I ride with you in your BMW ?

You can sail with me in my yellow submarine
You need to find out
Cause no one's gonna tell you what I'm on about
You need to find a way for what you want to say

But before tomorrow
Cause my friend said he'd take you home
He sits in a corner all alone
He lives under a waterfall

No body can see him
No body can ever hear him call
You need to be yourself
You can't be no one else

I know a girl called Elsa
She's into Alka Seltzer
She sniffs it through a cane on a supersonic train
She made me laugh

I got her autograph
She done it with a doctor on a helicopter
She's sniffin in her tissue
Sellin' the Big Issue

She needs to find out
Cause no one's gonna tell you what I'm on about
She needs to find a way for what you want to say
But before tomorrow

Cause my friend said he'd take you home
He sits in a corner all alone
He lives under a waterfall
No body can see him

No body can ever hear him call

7 commentaires:

  1. Tu es un peu dur avec "Definitively maybe"...c'est pas si mal pourtant! Je dois être encore un grand ado alors! Ok supersonic est très bon...Et je suis resté comme toi aux deux premiers albums parce qu'après....bof!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah non, même les deux premiers disques sont bof. Alors, après...

      Supprimer
  2. Mais vous vous trompez les mecs!
    Oasis est mort avec la britpop en 1995 après leur second (très bon!) effort... pour mieux ressusciter en 2004.
    Ils se feraient appeler Kasabian maintenant...

    Dale C.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Kasabian ??? Ben, c'est bien ce que je disais, Oasis, ça a toujours été bof ;-)

      Supprimer
  3. Il me semble qu'une erreur s'est glissée dans ton texte, ne serait-ce "le groupe le plus surestimé de tous les temps" qu'il fallait lire?!

    RépondreSupprimer
  4. J'aime beaucoup Oasis, mais j'ai surtout apprécié ton article. J'aime énormément ta plume ! Après, je ne suis pas entièrement d'accord avec ce que tu dis, mais comme on dit, les goûts et les couleurs... ;)
    Bonne continuation ! Et à bientôt très certainement !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, c'est très gentil ! Désolé pour Oasis, mais franchement je n'y arrive plus, à quelques rares exceptions près comme ce "Supersonic"...
      A bientôt alors !

      Supprimer