29 juin 2015

Unknown Mortal Orchestra - Multi-Love

Unknown Mortal Orchestra enfonce le clou avec ce "Multi-Love" qui est sans doute à ce jour leur meilleur album. Les basses sont omniprésentes et finissent par tout emporter sur leur passage, telles des lames de fond. La production, surtout, a gagné en profondeur. Leur premier disque contenait quelques très belles chansons comme "Ffunny Frends" mais le son était mal assuré, un brin brouillon. Sur le suivant, il y avait bien quelques merveilles comme "Swim and Sleep (Like a Shark)" mais la qualité ne se maintenait pas sur la longueur et puis surtout, le son restait cadenassé. "Multi-Love", c'est un son en trois dimensions, qui prend tout l'espace et un groupe qui trouve enfin sa place. Unknown Mortal Orchestra devient une formation référence du rock indépendant actuel, assumant pleinement son côté sexy, groovy, enrobant.
La musique de Ruban Nielson, l'homme à tout faire du groupe, est originale : elle réussit à réconcilier les amateurs de rock psychédélique et de soul-funk et même les autres. En cela, "Multi Love" porte donc bien son nom. Pour ce troisième disque, je n'ai pas eu de coups de coeur immédiats pour un morceau en particulier, mais les titres dans leur ensemble ont fait leur chemin dans mon ciboulot, comme d'agréables compagnons du quotidien.

Clip de "Multi-Love" :

"Can't Keep Checking My Phone" :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire