7 janvier 2013

Aline - Regarde Le Ciel

Je vous l'avais dit que cette année 2013 commençait bien. Musicalement parlant, j'entends. Le premier album des français d'Aline est ce que j'ai pu entendre de meilleur en matière de pop hexagonale depuis le dernier... Arnaud Fleurent-Didier voire au-delà, même si cette fois, c'est plus la mélodie que les textes qui sont mis en avant. Cela sonne tout d'abord comme du Cure pour les guitares, mais du Cure, période "In Between Days". De cette musique qui "guérit" en donnant la pêche. Loin, finalement de cette geignarde d'"Aline" bien connue des amateurs de variété française un peu vieillotte. Pour preuve, le premier single extrait du disque s'intitule sobrement "Je bois et puis je danse". Il a au passage été classé en première place des chansons de l'année 2012 de Magic. Sans doute exagéré, car dans ce "Regarde Le Ciel", il y a déjà plein d'autres mélodies à tomber. Mais assurément chanson idéale pour finir l'année en beauté. Je connais déjà un peu ces marseillais puisqu'ils s'appelaient précédemment Young Michelin (ex-vainqueur de l'indispensable concours CQFD des Inrocks) et encore avant Dondolo. Les influences sont toujours les mêmes, à savoir le meilleur de la pop des années 80, de celle à guitares qui sonnent, carillonnent, tourbillonnent.

Johnny Marr a finalement réussi aussi à faire des émules en France, trente ans plus tard. Lescop et sa musique de trentenaire gentiment dépressif peuvent aller se rhabiller. C'est désormais à Marseille qu'il faut aller se réchauffer pour écouter le revival eighties le plus abouti. Car, sous les évidentes références anglo-saxonnes, se cache la naissance d'une nouvelle marque de fabrique bien "made in France". Cocorico ! De là, à boire et à danser en marinière, comme un certain ministre du redressement...

Clip de "Je bois et puis je danse" :


Clip de "Deux Hirondelles" :

2 commentaires:

  1. Un des albums de l'année, pour certains (qui vient à peine de commencer).

    RépondreSupprimer
  2. Oui, c'est vrai. Ce disque est excellent et tant pis pour les mauvaises langues qui diront que les paroles sont basiques. C'est de la pop diablement accrocheuse ! On reproche rarement aux groupes anglo-saxons leur textes souvent bien plus simplistes...

    RépondreSupprimer