6 mars 2013

Parenthetical Girls - Privilege (Abridged)

Bon, ça y est, on y est, depuis le temps que je l'attendais celui-là. Les Parenthetical Girls ont sorti les trois dernières années pas moins de 5 EP appelés "Privilege", numérotés de 1 à 5. Cet album n'est autre que le meilleur de ces disques, la version "petit manuel abrégé" ("Abridged"). Et de meilleur, il y en a ici : l'ensorcelante valse de "Evelyn McHale" - du nom de la jeune femme qui s'est jetée du haut de l'Empire State Building en 1947, immortalisée en photo et dont le destin tragique est raconté ici -, l'électro-pop ravageuse de "Young Throats", la ballade synthé-kitsch de "Curtains", j'en passe et des plus belles. C'est bien simple, cette formation originaire de Portland fait remonter chez moi les souvenirs de la découverte (adolescente) de Suede et de son "Animal Nitrate" : même clips barrés, même ambivalence sexuelle, même voix maniérée, même extravagance, même sens de la mélodie pop qui transperce, la paire Pennington / Bischoff rivalise d'audace avec Anderson / Butler. Si ça ne vous parle pas, sachez que pour moi, ça veut dire beaucoup, ça veut dire que les Parenthetical Girls sont devenus en l'espace de 5 ans - depuis l'écoute de leur formidable "Entanglements", classé mon top albums de 2008 - l'un de mes groupes préférés du moment et peut-être plus encore.
"Privilege (Abridged)", c'est mon "Different Class" des années 2010, dans les thèmes abordés et dans l'excellence pop (Pennington évoque d'ailleurs le célèbre disque de Pulp dans une récente interview). Si quelques blogueurs font les grincheux sur les sorties musicales depuis le début de l'année 2013, personnellement, j'enquille les disques qui comptent et ce "Privilege (Abridged)" fera assurément partie de ceux-là.

Clip de "The Privilege" :

De nombreux clips illustrant les chansons du disque ont été réalisées et sont visibles sur le site du groupe.

7 commentaires:

  1. Je me souviens de leur apparition sur un label qui s'est éteint acuarela discos.. c'était une belle surprise..c'est p'tèt le temps de reprendre le truc, en tout cas tu donnes envie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dis donc, tu en sais des choses ? Je ne connaissais pas ce label. Je ne savais pas non plus qu'ils avaient commencé dessus. Sinon oui, j'espère bien donner envie, c'est le but ;-)

      Supprimer
    2. Va voir acuarela..même s'ils se sont éteint comme je disais. Y'a un ep de DomA "L'attirance" ( et paticipé à une compile le morceau = "water colour")... là je crois que ça va te dire qqchose :D
      C'est un formidable catalogue madrilène, le coeur underground de l'Espagne... Aroah, Mus, JR, Sr Chinarro... et surtout LE groupe MIGALA.
      Je t'envois le premier Parenthical girl.

      Supprimer
    3. Oui, "L'attirance", je l'ai sur la réédition de "Remué" paru l'année dernière. Dis donc, dommage que ce label se soit arrêté : Dominique A, Darren Hayman, les Wave Pictures, Parenthetical Girls, Xiu Xiu, etc. Pas dégueux comme catalogue !
      Pour les groupes espagnols, j'avoue ne pas les connaître. J'essaierai d'aller jeter une oreille à MIGALA, donc.
      Merci pour toutes ces infos en tout cas ;-)

      Supprimer
    4. ils sont encore sur les rails, mais complètement figés côté catalogue. Y'a un mec chez Gibert qui les faisaient venir, cos qu'il est espagnol et raide dingue de Sr Chinarro... le songwriter pas gai de là bas.

      J'ai un billet pas fini sur les MIGALA..j'arrive pas à finir car il y a une douzaine de disk avec les arborescence après séparation. Faut que je le finisse.

      Supprimer
  2. Énorme découverte :)
    Merci la musique à papa!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien, ça fait plaisir de ne pas être le seul à avoir eu le coup de coeur pour ce groupe.

      Supprimer