Accéder au contenu principal

The Flaming Lips - Yoshimi Battles The Pink Robots (2002)




Thème du jour : LIFE ON MARS? - Une musique d'une autre planète ou presque.

Les Flaming Lips ne sont pas de cette planète, c'est évident. C'est pour ça qu'ils parlent d'une jeune femme asiatique qui combat des robots tous roses. Il faut avoir vu une fois dans sa vie ce groupe sur scène. L'expérience, pour peu qu'on veuille bien s'en donner la peine, est inoubliable. Tout peut arriver ou presque. Cet univers déjanté et ne ressemblant à rien d'autre a même été transposé dans une comédie musicale. Après quelques représentations en fin d'année dernière en Californie, le spectacle "Yoshimi" devrait voyager jusqu'à Broadway en 2014. Espérons qu'il fasse aussi un détour par la vieille Europe...J'aurais pu choisir d'autres disques des Flaming Lips, le dernier en date notamment, "The Terror", qui est un véritable ovni sonore. Mais celui-ci se rapproche le plus du thème du jour. Et puis, rien que pour la sublime "Do You Realize?" et ses paroles simples et belles "Do you realize that life goes fast. It's hard to make the good things last. You realize the sun doesn't go down. It's just an illusion caused by the world spinning round.". Elle est même devenu l'hymne de leur état, l'Oklahoma. Vous imaginez, vous, une équipe de foot, qui rentre sur un terrain au rythme de cette chanson : la classe, non ? Une autre planète, je vous dis.


Commentaires

  1. Alala en voilà un disque pop martien que j'aurais pu choisir si j'avais joué avec IRM plutôt que Des Cendres à la Cave. Disque de chevet, mon préféré des Lèvres en Feu juste à côté du trop mésestimé et pourtant fabuleux At War With The Mystics, en live comme sur album on s'en remet pas !

    RépondreSupprimer
  2. C'est par celui là que j'ai commencé mon voyage adhésif avec leur musique. Séquelles psyché, petits enfants du Floyd, surtout un putain de bon groupe.

    RépondreSupprimer
  3. Tout simplement grand et sublime. Tu me fais isoler le "Do You Realize" et tu as bien fait. Les Flamin', Je les ai associé à la bande Super Fury, Coral etc... (voir chez Jimmy pour ce Dimanche) Reste que peut-être les Flamin' se place parmi les plus talentueux, en tout cas les plus surprenants

    RépondreSupprimer
  4. Magnifique Vince, grand disque, pil dans le thème..je vote pour toi, trop bon ça ..

    RépondreSupprimer
  5. Hello.
    J'avais acheté le CD que j'avais rangé après une demi-écoute.
    Je suis sûr que c'était une erreur mais je ne l'ai jamais réparée, c'est sans doute le moment, merci Vince !
    (J'ai un "Morning Becomes Eclectic" où les FM accompagnent Beck période "Sea Change", fameux!)
    EWG

    RépondreSupprimer
  6. Trop sexy, les robots en robes roses!

    RépondreSupprimer
  7. Incroyablement bon choix ! J'adore cet album. Chapeau bas ;)

    RépondreSupprimer
  8. Très bon choix… quoiqu'un peu tiré par les cheveux, mais tu n'es pas le seul.
    Chouette disque, un peu pop, un peu rock avec des petites mélodies sympas et qu'on oublie pas.

    RépondreSupprimer
  9. Je rejoins le concert de louanges pour ce choix. The Flaming Lips est le prototype du groupe martien. Et éclectique car passé de "The Soft Bulletin" à la fin du siècle dernier à celui-ci, c'est le grand écart : d'une Pop symphonique léchée et orchestrale, ils sont allés vers une musique OVNI, Psyché et électronique. Grand disque. Et la pochette me renvoie à une relecture de l'univers des dessins animées japonnais de mon enfance. Son style faussement naïf est beau.
    A + amigos !!!

    RépondreSupprimer
  10. Great choice. Et le meilleur des Flaming Lips à mon sens, même si j'aime beaucoup leur dernier aussi.

    RépondreSupprimer
  11. Et bah, je pensais pas ratisser aussi large. Les Flaming Lips, c'est peut-être tout bonnement mon groupe préféré encore en activité, rien de moins.

    RépondreSupprimer
  12. Magnifique... Planète Manga Rock?

    RépondreSupprimer
  13. Ah super, voilà un post qui tombe à pic... je me posais des questions sur ce groupe... qui ne fait pas les gros titres sur ma planète... Je ne sais pas trop si j'aime ou pas... J'aime le côté expé et un peu moins le coté pop... Je crois qu'il ne me reste plus qu'à retenter l'aventure pour la deuxième fois ce mois-ci. héhéhé.

    RépondreSupprimer
  14. Bon, il faut un vilain petit canard, j'assume. Déjà dans le texte de présentation, je lis "Comédie musicale", je lis "Broadway", il m'a fallu une bonne dose de masochisme pour rester. Mon pire cauchemar. Et à l'écoute du morceau là...Maso mais pas trop.

    PS : euh...pourquoi c'est d'une autre planète ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce post qui est l'exception qui confirme donc la règle : les Flaming Lips sont géniaux ;-)

      Supprimer
  15. Ce n'est pas mon type de robot, désolée!!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Top albums 2017

Vous l'attendiez tous - si, si, ne dites pas le contraire - mon top albums 2017 ! Ce ne fut une fois de plus pas chose aisée, même aux toutes premières places, car aucun disque ne se dégageait facilement du lot. Pas de grande révélation pour moi cette année, on retrouve donc dans ce classement, des habitués. La principale déception, même si toute relative car l'album est quand même très bon, reste le retour de LCD Soundsystem. Le groupe devait normalement écraser la concurrence, il n'en fut rien. Leur musique est devenue plus réfléchie et moins dansante. Moins marquante donc pour moi. Sinon, dans ceux qui sont restés à la porte de ce top 10 et qui n'ont pas démérité, il y a Babx, Destroyer, Alex Cameron, Xiu Xiu ou Feist. Mais trève de discours, voici donc, en toute subjectivité, mes 10 disques préférés de l'année écoulée.

10. Snapped Ankles - Come Play The Trees
Les anglais de Snapped Ankles pratiquent une sorte de musique hybride, mélange de post-punk, d'élect…

Gu's Musics - Happening

Dans la série il n'est jamais trop tard pour découvrir la musique d'un "ami" Facebook, voici "Happening" de Gu's Musics. Le chanteur, de son vrai nom Gerald Chiifflot, originaire de Tours n'est pourtant pas né de la dernière pluie mais il a plutôt l'habitude de cirer le banc de touche dans la première division de la chanson-rock d'ici. Le genre de gardien de but invariablement désigné comme doublure, doublure des Bashung ou autres Dominique A, voire Rodolphe Burger avec qui la ressemblance paraît la plus évidente. Dis comme ça, on a connu pire comme situation, sauf qu'il vaut mieux, comme on dit, avoir mauvaise presse que pas de presse du tout. L'ami Gu's, pas rancunier, se dit que cela doit être à cause de ses textes, il avoue que c'est là que ça pêche principalement. Alors, il fait appel à un écrivain, un poète breton, Yan Kouton pour son précédent disque, "Aquaplanning". Malheureusement, à trop vouloir les mettr…

Montero - Performer

"Performer" est le deuxième album de Bjenny Montero, australien d'une quarantaine d'années, plus connu dans le milieu du rock indépendant pour ses talents de dessinateur que ceux de chanteur ou musicien. Il a notamment travaillé pour des artistes comme Mac Demarco - dont il a aussi fait la première partie - Ariel Pink ou Pond, soit pour les pochettes de disques soit pour des tee-shirts. Le gars avait même presque tiré un trait sur sa carrière musicale, d'une part parce qu'il avoue préférer le dessin, d'autre part parce qu'il sait qu'il ne rencontrera jamais le succès dans ce domaine. Dis comme ça, on ne peut s'empêcher d'avoir un peu d'affection pour le bonhomme, sorte de loser revendiqué, un brin fantaisiste et jemenfoutiste.
Surtout que "Performer" est un excellent disque de soft-rock, quelque part entre MGMT pour le côté mélodique et psychédélique et Ariel Pink pour le côté kitsch assumé et bricolé et l'inspiration ne…