1 septembre 2015

Destroyer - Poison Season

ça y est, c'est la rentrée ! Surtout que cette semaine musicale est particulièrement riche en sorties attendues. La première dont je vais vous parler ne l'était pas vraiment pour moi. Destroyer, je ne l'ai croisé qu'à la sortie de son précédent "Kaputt" qui, malgré l'engouement critique qu'il a suscité, m'avait laissé assez indifférent. Cette musique pop d'ambiance avec petits rythmes synthétiques et basses souples faisant aussi la part belle au saxophone sonnait un poil trop kitsch pour moi. Comme le gars - oui, Destroyer, c'est en fait le seul Dan Bejar - passe au festival Pitchfork le jour où j'aimerais bien y aller (il y aura aussi Ariel Pink, Deerhunter et Beach House, excusez du peu), je me suis dit que j'allais jeter une oreille plus attentive à sa musique.
Et franchement son nouveau "Poison Season" est une merveille de pop foisonnante, sophistiquée et intelligente délaissant les claviers synthétiques pour un quintet à cordes et des arrangements soignés. C'est bien simple d'un bout à l'autre des 13 morceaux, difficile de trouver la moindre faiblesse. "Hell", mon préféré, ressemble à s'y méprendre, à l'inverse de son titre, à l'image que je me fais d'un paradis pop. Ce poison-là est déjà mon disque de la rentrée. Au moins.

Clip de "Girl In A Sling" :

Clip de "Times Square" :

3 commentaires: