Accéder au contenu principal

Micro chaîne Samsung MM-G25

Aujourd'hui, c'est week-end et une fois n'est pas coutume, je prends mon clavier et aussi ma casquette de vendeur. Ben oui, vous avez peut-être remarqué que "La musique à papa" avait depuis quelques temps ce qu'on pourrait appeler un "partenaire commercial" : Top Achat. C'est par son intermédiaire que je vais donc vous parler aujourd'hui de la mini chaîne Samsung MM-G25R que j'ai pu tester pour vous ...
Alors, tout d'abord, comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessus, cette chaîne a plutôt de l'allure. De plus, elle est d'un encombrement minimum (230 (L) x 154 (H) x 251 (P) mm) et d'une puissance maximum (120W) ! Les petites enceintes sont sympas et  pour le prix, la chaîne dispose de fonctionnalités non négligeables : Radio, CD audio, MP3/WMA, port USB, Rip de CD, etc. Passons les donc en revue :

Lecture CD audio / MP3 /WMA
La lecture d'un CD audio est tout ce qu'il y a de plus classique, la qualité de son est correcte. En revanche, il n'y a pas de possibilité, que cela soit sur la chaîne elle-même ou par le biais de la télécommande de passer directement au morceau voulu, c'est-à-dire que pour écouter le cinquième titre, il faut appuyer quatre fois sur la touche "morceau suivant". Le fabricant a tout de même prévu une touche "+10" permettant de naviguer dizaine par dizaine, ce qui, pour les CD MP3, est tout de même appréciable.

Lecture port USB
C'est sans doute le point fort de cette chaîne, avec le rip de CD. La lecture d'un appareil  branché sur le port USB s'effectue de la même façon que celle d'un CD MP3. Le titre des morceaux est aussi affiché. Pas de problème rencontré avec une clé USB, par contre, je n'ai pas réussi à lire les MP3 présents sur mon baladeur et pourtant c'est aussi un Samsung.

Radio
Là aussi, c'est classique : recherche automatique des stations, RDS, possibilité de mémoriser jusqu'à 15 stations, etc.


Rip de CD
Cette chaîne offre la possibilité de ripper un CD audio au format MP3 sur l'appareil branché au port USB. Le taux de compression est de 128Kbits/secondes - il ne peut pas être choisi -, ce qui correspond à une qualité standard. Aussi, pour pouvoir ripper un CD entièrement, il faut l'écouter entièrement. La durée de compression est donc nettement plus longue que celle qu'on peut avoir avec un ordinateur. Enfin, bien sûr, il n'y a pas (encore?) de connexion internet disponible via une chaîne hi-fi. Il est donc impossible de récupérer les titres des morceaux. Ainsi, les fichiers créés ont des noms tels que TRACK01.MP3. Toutefois, on notera un avantage non négligeable : la possibilité de riper un CD audio protégé, ce qui n'est pas toujours chose aisée avec un ordinateur. 


Pour l'ensemble des fonctionnalités et pour plus de détails, vous pouvez vous reporter directement au manuel ici.

Les + :
  • prix
  • design
  • faible encombrement
  • puissance sonore
  • fonction permettant de ripper n'importe quel CD audio
Les - :
  • navigation fastidieuse pour la lecture de fichiers MP3 sur CD ou lecteur USB
  • pas compatible avec tous les baladeurs MP3

Commentaires

  1. Mais?! Mais tu es un traître! ;-)
    http://tombouctousansmariachi.blogspot.com/2010/03/597-efterklang-magic-chairs.html

    RépondreSupprimer
  2. Je ne suis pas sûr que le but d'un audioblog soit de faire de la pub pour des iPod, des casques ou des chaînes hi-fi, surtout en échange de cadeaux. Mais bon ce n'est que mon avis de réac anti-capitaliste ;-)

    RépondreSupprimer
  3. N'empêche qu'il a gagné une mini-chaîne pour ses gosses, lui...

    RépondreSupprimer
  4. Oui, coolbeans a raison. Quand on commence à avoir des gamins, on devient malgré soi capitaliste. Plus question de refuser des cadeaux, les fins de mois sont difficiles ;)
    Et puis ne dit-on pas "Etre communiste à 20 ans, c’est avoir du coeur, l’être à 40 ans, c’est ne pas avoir de tête" ? Je suis malheureusement plus près des 40 que des 20 ... ;)

    RépondreSupprimer
  5. Bon je suis pile entre les deux, je dois pas avoir basculé du côté obscur encore ^^

    RépondreSupprimer
  6. J'ai 40 berges dans quelques mois et ma réaction à la même proposition prouve bien qu'on peut à cet âge ne pas avoir encore basculé du côté obscur même en ayant deux gosses...

    RépondreSupprimer
  7. Alors la la classe!!! A quand ton avis pour les lessives. Je voudrais bien en change mais j'ai des doutes. Tu aurais des tuyaux? Non seulement voila un blog, ou a longueur de poncifs, on relie les memes inepties sur des indispensbles bien communs a tout amateur mais vla ti pas qu'a part vendre la meme soupe digeree 10000 fois par les inrocks et consort, tu n'as pas trouve mieux que de revetir le costume de VRP....C'etait donc pour en venir la toutes ces banalites de textes et de choix musicaux.....Effectivement

    RépondreSupprimer
  8. @Anonyme,
    Internet a cela de bon qu'il permet à tout un chacun de choisir et d'aller voir ailleurs si bon lui semble ...
    Quant à la lessive, je vais y penser. ;) Quand on a des gosses, c'est une question de première importance !

    RépondreSupprimer
  9. Oui et de dire aussi ce qu'on pense. Je dois dire aussi que je trouve cela un peu etrange. Mais ainsi vont les choses, et le pretexte des enfants est assez minable...Le commentaire anonyme est un peu direct mais je trouve qu'il n'a pas forcement tort au sujet de vos choix et de la facon dont vous en parlez....

    RépondreSupprimer
  10. Dis donc, je ne pensais pas que ce modeste article allait autant faire parler... Je connais une blogueuse qui a aussi (lâchement?) cédé aux sirènes de Top Achat et qui n'a bizarrement récolté aucun commentaire négatif. Dois-je finalement m'en féliciter ? Car cela tendrait à dire que les lecteurs de mon blog seraient plus exigeants.
    En tout cas, je constate une chose : c'est que les anonymes semblent notoirement manquer d'humour...

    RépondreSupprimer
  11. Je suis moi-même un peu sceptique quant à la confusion entre avis musicaux et promotion Carrefour. Cela dit, il m'arrive de par mon métier de faire des choses dont je ne suis pas toujours très fier, je serais donc assez mal placé pour te faire la morale. Et dans tous les cas, rien n'empêche monsieur Anonyme de rester poli.
    A part ça, j'étais très content de réécouter un peu de Supergrass.

    RépondreSupprimer
  12. je suis à la recherche de la notice concernant cette chaine,
    l'ayant reçu en cadeau pour les fêtes
    je ne sais pas où brancher l'antenne (la notice n'était pas jointe)
    si quelqu'un pouvait me répondre... merci d'avance

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Nick Cave & Warren Ellis - Carnage

On continue le rattrapage des disques 2021 avec une sacré pointure, puisque j'ai nommé Nick Cave, sans doute le rockeur ultime. Celui qui a commencé punk arty au sein de Birthday Party et produit aujourd'hui parmi les disques plus sombres qui soient. Le décès d'un fils y étant évidemment pour quelque chose. Autant les deux précédents albums, les pourtant acclamés - mais comment attaquer un père inconsolable - " Skeleton Tree " et " Ghosteen " m'avaient laissé étrangement indifférent. Autant ce " Carnage " sorti cette fois sans ses Bad Seeds mais avec le seul Warren Ellis - décidément compagnon de tous les instants depuis quelques années - m'a tout de suite marqué. Par son dépouillement, par sa quasi absence d'effets, juste quelques délicats et déchirants arrangements venant ornés juste ce qu'il faut le spleen du sieur Cave. Il n'est plus question de masquer les faits sous un quelconque décorum mais d'affronter la vérité

Baptiste W. Hamon & Barbagallo - Barbaghamon

Quand deux des plus talentueux songwriters français actuels se rencontrent, ça ne peut produire qu'un excellent disque. Baptiste W. Hamon et Julien Barbagallo réussissent l'audacieux pari de réunir leurs deux univers assez différents pour en tirer le meilleur. Le premier s'inscrit à la fois dans une tradition de chanson française (Jean Ferrat) et de country musique américaine (Townes Van Zandt) à l'ancienne. Le second plus "moderne" marrie l'électro d'un Sébastien Tellier et la pop d'un JP Nataf, assez éloigné au final de Tame Impala et d'Aquaserge, deux formations dont il est pourtant à l'occasion batteur. Le disque est construit à l'image d'un diptyque : une partie est l'oeuvre de Baptiste W. Hamon (" J'écoute l'eau ", " Ils fument ", " Maria "), l'autre de Barbagallo (" Le jour viendra ", " Nous nous reverrons ", " Le bleu du ciel "). Qu'ils se retro

Pete Doherty & Frédéric Lo - The Fantasy Life Of Poetry and Crime

  Après une longue pause, faute de sortie musicale probante, me voilà de retour avec quelques nouveautés plutôt emballantes. On commence par le come back d'un rockeur qu'on croyait perdu, le genre de candidat idéal au triste club des 27, ceux qui vont trop vite, trop fort, qui se brûlent les ailes et meurent à 27 ans comme Jim Morrison, Brian Jones, Janis Joplin, Jimi Hendrix, Kurt Cobain ou Amy Winehouse. Pete Doherty a d'ailleurs eu une relation avec cette dernière. Si elle a fini par sombrer corps et âmes dans la drogue, lui, s'en est sorti miraculeusement. Les Libertines, après une entrée en matière fulgurante - on ne se lasse toujours pas de leur premier et formidable " Up The Bracket ", classique rock du début des années 2000 - ont disparu rapidement des radars. Si tout réussissait alors au chanteur anglais - en couple avec la très médiatisée Kate Moss - le mode de vide "sexe, drogues et rock'n'roll" n'a qu'un temps et Doherty d