13 septembre 2010

Mes indispensables : PJ Harvey - To Bring You My Love (1995)

Dans la série des chanteuses rock indispensables des années 90, après Björk la semaine dernière, je demande la soeur des champs, plus rustique, moins sophistiquée : miss Polly Jean Harvey - pas étonnant que l'autre cul-terreux de Murat soit fan.  Après deux premiers albums bruts de décoffrage et un poil rêches, elle prend tout son monde par surprise avec ce somptueux "To Bring You My Love", un disque où le son s'est apaisé à défaut de s'être adouci. Car la colère rôde encore, la bête s'est assagie, mais il reste tout de même quelques rugissements de-ci, de-là ("Meet Ze Monsta", "Long Snake Moan"). "I was born in a desert..." nous clame-t-elle dès les premières mesures de l'entêtant titre éponyme. Et c'est effectivement de désert qu'il est question ici, car tout y est sec, aride. La basse omniprésente, résonne de manière sourde,  mais la production est plus léchée. On y entend même quelques cordes. Pour la première fois aussi, l'anglaise ose le glamour avec cette pochette où elle pose en robe de soie rouge. Elle entrevoit même la lumière le temps de quelques titres plus ouverts et évidents comme "C'mon Billy" ou "Send His Love To Me".
C'est son album suivant, l'excellent et sous-estimé "Is This Desire?" qui fut pour moi la révélation, en particulier, le single "A Perfect Day Elise" et le très beau "The Garden". Ce disque, pourtant pas réputé comme son plus accessible, m'a ouvert les portes de son univers. Depuis, difficile de sortir un disque plutôt qu'un autre de sa discographie exemplaire, jusqu'au récent "White Chalk" où elle se met au piano. "To Bring You My Love" parce qu'il résume merveilleusement bien son style - le feu et la glace, à l'image du sublime et inquiétant "Down By The Water" - et aussi parce que c'est tout simplement ce qu'on a envie de lui faire : lui apporter notre amour. Des filles avec autant de classe ne sont pas légion dans le monde du rock.

Clip de "C'mon Billy" :
Clip de "Down By The Water" :

Clip de "Send His Love To Me" :


2 commentaires:

  1. Oui, beaucoup de classe en effet PJ (enfin... sauf quand elle est maquillée comme un camion et ressemble à un trav' cf. clip "C'mon Billy" + photo) :)

    Pour moi, la révélation ce fut ses deux 1ers albums avec l'excellent batteur Rob Ellis !

    RépondreSupprimer
  2. Mais je trouve que même déguisée en trav', elle garde la classe. Y a des gens comme ça, y a pas justice ;)

    RépondreSupprimer