4 mars 2013

Girls Names - The New Life

Voilà un disque qui plaira à coup sûr aux afficionados de la trilogie "Seventeen Seconds / Faith / Pornography". Si on ne compte plus le nombre de groupes s'en étant inspiré, les Irlandais de Girls Names font plus que cela, ils se sont littéralement fondus dedans. "The New Life" et son rideau noir et blanc forcément pourrait correspondre à la vie d'après, ou plutôt à celle qui persiste, malgré le spleen, aidée en cela par cette musique au haut pouvoir curatif. Les guitares sont cristallines, la voix atone et distante, les basses lourdes à l'inverse des petites batteries au son synthétique. Bref, il ne manque pas un seul ingrédient de la recette cold wave. Le groupe semble connaître tout ça par coeur, transcendant le genre sur ce disque d'une cohérence et d'une homogénéité implacables. S'offrant même le temps d'un "Pittura Infamante" - du nom d'un type de peinture italienne de la Renaissance, qui a dit que les Irlandais n'étaient pas cultivés ? -, un titre redoutable d'efficacité.
Girls Names montrent que de l'autre côté de la Manche - non, cette musique n'est pas l'exclusivité de la nouvelle scène new-yorkaise - aussi on sait élégamment marcher dans les traces des glorieux ainés. Normal, ce sont quand même les Britons qui ont inventé ça, il y a plus de trente ans maintenant. Comme quoi, dans le rock, comme dans le reste, "rien ne se crée, rien ne se perd, tout se transforme". Du moment que c'est bien fait...

1 commentaire: