19 avril 2010

Mes indispensables : Supergrass - I Should Coco (1995)

Lundi dernier, l'information est tombée : Supergrass n'est plus, ou plutôt ne sera plus après quelques concerts d'adieu, dont notamment une Cigale, à Paris, le 11 juin prochain. Et je ne suis pas vraiment surpris, ni même déçu, juste un peu nostalgique. Comme pour beaucoup de groupes aimés, je ne suivais plus la carrière de Supergrass depuis quelques temps déjà, disons depuis "Life On Other Planets" en 2002 et une sympathique prestation au festival des Vieilles Charrues l'année suivante entre Laurent Voulzy, Bénabar et REM. Je l'ai déjà dit mais en musique, je ne suis souvent pas très fidèle. Il faut dire que les Supergrass avaient bien changé depuis leurs débuts tonitruants en 1994 en pleine période brit-pop. Avec "Caught by the fuzz", "Mansize Rooster" ou "Alright", ils donnaient un grand coup de pied dans la fourmilière et renvoyaient à leurs chères études tous ces groupes de jeunes gens bien peignés qui se prenaient souvent un peu trop au sérieux. Supergrass, c'était les Rolling Stones de la grande époque (fin 60s, début 70s) mais en accéléré, des Buzzcocks rigolos, Mick Jagger et Keith Richards avec un nez rouge et un chapeau pointu. C'était la jeunesse insouciante, douée et sans complexe. Dès leur deuxième disque, les petits garnements auront malheureusement déjà perdu une grande partie de leur spontanéité et de leur fraîcheur et sortiront un disque presque adulte.  Puis ce sera, petit à petit, l'escalade programmée vers la maturité avec les chroniques élogieuses de rigueur dans Rock'n'Folk, perdant ainsi tout que ce qui faisait l'intérêt, l'originalité du groupe, à croire que le rock est décidément un éternel adolescent.
 "I Should Coco" seulement donc et ses hymnes pré-pubères qui quinze ans après fonctionnent toujours aussi bien. Typiquement le genre de disques qui, mine de rien, égaie une journée, regonfle le moral et vous donne une pêche d'enfer. Un disque utile, donc. Preuve, si besoin était, que j'ai moi-même dû garder une âme d'adolescent ;)

Clip de "Caught By The Fuzz" :

Clip de "Mansize Rooster" :

Clip de "Alright" :

4 commentaires:

  1. Rhooooo ce sont toujours les meilleurs qui s'arrêtent...
    Blog très sympa et très intéressant :-) je n'ai pas trop le temps pour le moment (je prépare mes articles pour le mois prochain ;-)) mais je reviendrai le parcourir incessamment sous peu :-)

    RépondreSupprimer
  2. Bienvenue à toi,
    Merci pour les compliments. N'hésite pas à revenir en effet ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Mon groupe fétiche! Et dire que j'ai acheté tous leurs singles, vus plusieurs fois et que c'est complet le 11 Juin à la Cigale! Pfff c'est pas juste!...

    RépondreSupprimer
  4. J'aimais bien Supergrass dans les années 90... Cela ne nous rajeunit pas...!

    RépondreSupprimer