24 juin 2011

Craft Spells - Idle Labor

Ouh la la, je vous vois déjà arriver avec vos gros sabots. Encore des imitateurs ! Mais où est l'originalité ? C'est du copier-coller, ça devient lassant ! Surtout que cette fois-ci, les jeunes américains de Craft Spells ne se cachent pas vraiment, jusqu'à la pochette de leur album qui n'est autre qu'un décalque de celle du fameux "Power, Corruption & Lies" des New Order. La musique est l'avenant de celle de tous ces groupes récents du même style : The Pains Of Being Pure At HeartBeach Fossils, Wild Nothing, Minks ou Girls Names. Mais, comme la bande de Peter Hook et de Barney Sumner a rendu les armes depuis belle lurette, ça fait du bien d'entendre leur ancien son chez les autres, surtout quand c'est aussi bien digéré et assimilé.
Et tant pis si ce n'est pas toujours formidable, tant pis si les ficelles sont parfois grosses, tant pis si je radote, (c'est que papa commence à attraper de plus en plus de cheveux blancs, bientôt un an de plus d'ailleurs...), tant pis si mes goûts musicaux font du surplace (autre signe de vieillesse prématurée ?). C'est déjà l'été, pas vraiment l'heure pour les remises en question et les prises de tête (de risques ?).

Clip de "After The Moment" :

4 commentaires:

  1. Tu n'as pas à t'excuser. Tant pis si on fait du surplace, ou si l'on reste dans le même style. Si on aime ça, tant mieux !

    Je suis un accro de la bande Wild Nothing (en tête), Beach Fossils & Co.

    Alors merci pour la découverte, et je te conseille Porcelain Raft
    http://www.pinkfrenetik.com/blog/2011/03/16/porcelain-raft-viva-italia/
    et Summer Heart http://www.pinkfrenetik.com/blog/2011/05/03/summer-heart-lechappee-de-dial-m-for-murder/

    RépondreSupprimer
  2. Ok, merci pour les liens. Je vais aller m'écouter ça...

    RépondreSupprimer
  3. j'aime beaucoup de petit disque , je l'écoute sans arrêt en ce moment. Dans le genre imitateur les plus forts ce sont quand même Selebrities je pense... moi je dis "y'en a qui n'ont peur de rien !!" ;-)

    RépondreSupprimer
  4. Je n'ai pas accroché à l'ensemble de l'album mais il faut dire ce qui est, "After The Moment" est un de mes chouchous de l'année.

    RépondreSupprimer