21 septembre 2011

Veronica Falls - Veronica Falls

Au début, j'ai confondu, je croyais à la reformation d'un énième "vieux" groupe des nineties, Veruca Salt - vous savez celles qui chantaient "Seether" et dont même Vincent Delerm parle dans une de ses chansons - mais que nenni, il s'agit bien de nouveauté. Des Londoniens, comme les Field Mice, dont ils paraissent à l'écoute de ce premier album éponyme, les (dignes?) héritiers. Oui, ce n'est pas ce qui manque en ce moment vous me direz. Après être passés par la case obligée de Capture Tracks (Craft Spells, Minks, Beach Fossils, Wild Nothing, ...oui, oui, je sais, c'est une maison de disques assez bien vue ici même :), ils sont maintenant signés sur le label Bella Union, celui de l'ancien membre des Cocteau Twins, Simon Raymonde, plutôt habitué à accueillir des folkeux en son sein (et donc moins apprécié sur ce blog).
Chacun des morceaux est en soi particulièrement efficace et l'album regorge donc de tubes indie potentiels. Par contre, l'écoute complète du disque donne l'impression de la répétition d'une seule et unique recette. Veronica Falls ne bouleversera pas le monde de la pop, mais démontre si besoin était qu'en la matière, les américains (new-yorkais) ne sont plus les seuls gardiens actuels du temple. Le vieux continent connaît aussi la chanson, le look et les attitudes (agaçantes?) qui vont avec. Les Pains of Being Pure at Heart n'ont qu'à bien se tenir. Non, mais...

Clip de "Beachy Head" :

Clip de "Bad Feeling" :

Clip de "Come On Over" :

7 commentaires:

  1. ah tiens, le titre que tu as mis en écoute me donne bien envie, d'autant que je loupe jamais une production Bella union ! TU parlais de Veruca Salt (groupe d’un single) mais je trouve qu'on a là aussi un petit côté 90's dans le son.

    RépondreSupprimer
  2. Ne pas se fier au look et aux attitudes affectées (dans les clips du groupe), les VERONICA FALLS "en vrai" sont plutôt réservés et surtout très sympas (la bassiste est française, on peut causer facilement). Je les ai vus et rencontrés l'an dernier au Festival NOVOSONIC (cf. reportage vidéo ci-dessous). Par contre, j'avoue avoir été un peu déçu par leur concert... (c'est mieux sur disque, assurément).

    Lien vidéo (extraits live + itw) :
    http://youtu.be/NUBzmoMeai4

    RépondreSupprimer
  3. @Benoit : Oui, il y a un côté 90's dans le son. Ils me font aussi penser à Electrelane par moments, en plus pop. Et évidemment à Blondie...

    @J-P : S'ils sont plutôt réservés, c'est qu'ils sont plutôt raccords avec leur musique. (merci pour le lien)

    RépondreSupprimer
  4. OUI< OUI et encore OUI!!!!! J'avais recu le promo qui ne quitte pas ma platine depuis un mois. J'attend avec impatience les skeuds qui arrivent finalement demain, avec 2 singles du meme cru puisque je crois que les faces A sont tirees de l'album. Je ne me pose plus la question si je regresse ou pas (90's, Shop Assistants, C83), tout ce que je sais, c'est que ce disque me procure un plaisir dingue. Je te donne les coordonnes de ma page facebook (Melody Supreme) puisque je vois que l'on devient de plus en plus en phase! A plus. Gwen.

    RépondreSupprimer
  5. Merci Gwen. J'ai donc bien fait de persister ;-)

    RépondreSupprimer
  6. Très chouette album en effet. J'aimais déjà Beachy Head et Found Love in a Graveyard, et les petites nouvelles me plaisent bien (surtout Bad Feeling !).

    RépondreSupprimer
  7. plus que Bella Union, il faut souligner que ça sort chez Slumberland aux USA label émérite de groupes comme The Pains of Being Pure at Heart, Crystal Stilts, Girls Names etc.

    Slumberland avait d'ailleurs sorti l'unique single d'un des groupes de certains membres de Veronica Falls: Sexy Kids

    RépondreSupprimer