19 octobre 2011

Real Estate - Days

Encore une belle année musicale chez Domino Records avec la révélation Anna Calvi, les toujours sexys et sémillants The Kills et les brillantes confirmations de Wild Beasts et de Real Estate. Ces derniers viennent de sortir leur deuxième disque, "Days" et plus qu'une confirmation, c'est une véritable bénédiction à laquelle on assiste ici. Les américains orginaires du New Jersey se retrouvent directement propulsés par la grâce de titres aussi élégants que "Out Of Tune", "Easy" ou "It's Real" dans la catégorie des meilleurs groupes du genre (le folk-rock champêtre?), suivant les traces encore fraîches laissées par les Feelies. Le guitariste Matt Mondanile, après l'intermède Ducktails, serait le pendant ensoleillé de Bradford Cox, la musique de Real Estate l'équivalent de celle de Deerhunter en plus ouverte, plus aérée. Car "Days" n'est pas vraiment un disque de saison, c'est plutôt un album d'été, léger, d'une parfaite fluidité. La lumière y est omniprésente et le groupe y impose sa musique sans forcer, sans jamais même hausser le rythme, sans tension apparente ni volonté bruitiste.
Les guitares y sont carillonnantes, à la manière des glorieux ancêtres de Galaxie 500. Bref, Real Estate n'est pas un groupe qui fait de la musique différente des autres, mais qui le fait mieux que la plupart. Une musique à la cool, pour les happy "days", et aussi pour tous les autres.

Album en écoute intégrale sur Deezer.

3 commentaires:

  1. J'aime beaucoup ! C'est sans prétention, plutôt simple. On va dire que ça ne casse pas la baraque, mais c'est très agréable.
    Un peu de mélodies à la Wild Nothing je trouve...

    RépondreSupprimer
  2. Sans prétention oui, mais pas si simple d'être aussi fluide et harmonieux, de dégager autant de bien être nimbé d'un voile mélancolique, d'enchaîner ses morceaux aux charmes discrets et finalement fulgurants.

    Il y a de la place pour tout le monde, mais cet album en balaye / remballe bien d'autres, comme une vague d'apparence inoffensive mais au coeur surpuissant.

    RépondreSupprimer
  3. Oui, bien d'accord avec sittin'pretty : pas si inoffensif qu'il a en l'air, ce "Days" a un délicieux parfum de "reviens-y"...

    RépondreSupprimer