14 mars 2009

Titus Andronicus - The Airing Of Grievances

Voici un disque qui est sorti en 2008 aux Etats-Unis et seulement en 2009 chez nous et qui est devenu en quelques écoutes mon disque de chevet du moment. Pourtant, ce n'est pas le genre d'albums qu'on écoute pour s'endormir. Le groupe s'appelle Titus Andronicus, titre d'une pièce de Shakespeare, drôle de nom pour un groupe de punk américain. Car, effectivement, c'est de punk dont il s'agit ou plutôt d'un étonnant mélange entre les Pogues et Arcade Fire. Après le renouveau de la new-wave, du rock gothique, voici le come-back du rock braillard, de celui qui se gueule au bistrot, une bière à la main. On imagine déjà l'ambiance qui doit régner à leurs concerts. On pourrait alors croire que c'est un groupe pour supporters de foot, mais c'est sans compter sur le talent mélodique indéniable des lascars, car leur musique est diablement efficace, en témoigne le percutant et éructant "Titus Andronicus". Bien sûr, à force, cette voix peut devenir pénible, car ici, aucun effort n'est fait pour bien chanter, pour bien jouer et c'est ce qui fait le charme de cette musique. Le véritable esprit punk en quelque sorte. Titus Andronicus est assurément un groupe à suivre. (Site officiel)

8/10

Chroniques :
Pitchfork
Magic
Gonzaï




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire