2 décembre 2010

Top albums 2010

Vous l'attendiez tous (si, si, avouez-le!), le voilà déjà : le bilan de l'année 2010! Et oui, dès le début décembre...Tout ça, c'est de la faute de Benjamin et de son top des blogueurs (nous devions rendre notre copie pour le 1er à 10h) dont je vous reparlerai en temps voulu et auquel j'ai donc participé pour la première fois. Parce que j'ai dû réfléchir un peu plus tôt que d'habitude à un classement personnel de mes albums préférés de 2010. Pas moins de cinquante chroniques ont déjà été écrites ici depuis le 1er janvier, dont 4 résultant de choix de lecteurs. Assez pour me faire une opinion précise et en sélectionner seulement 10 qui resteront sans doute plus que les autres. Une sélection assez hétérogène, où j'espère vous trouverez votre bonheur...

10. Florent Marchet - Courchevel
Ce chanteur est assurément quelqu'un d'intègre. S'il a appelé cette fois-ci, son nouvel album, "Courchevel", c'est tout simplement, parce qu'à l'image de la célèbre station, sa musique est devenue plus grand-public, plus accessible dans la forme : les mélodies sont plus évidentes, tout en gardant son côté exigeant dans le fond : des textes assez sombres. C'est toujours aussi travaillé, mais cela paraît pour une fois plus instinctif, plus immédiat : de la variété française de qualité.

9. Beach Fossils - Beach Fossils
Dès les premières notes de guitare de "Sometimes", comme qui dirait, ça sonne. Irrésistiblement. Un son ultra-référencé dans la droite lignée du Velvet Underground et de tous ces nombreux descendants. Dix titres identiques ou presque, appliquant le même schéma. Mais à chaque fois que je remets le disque sur la platine, c'est le même résultat : je me fais avoir, ça fonctionne. Mes chouchous de l'année après The Pains Of Being Pure At Heart, en 2009...

8. Owen Pallett - Heartland
Le petit génie pop du violon canadien se décide enfin à se montrer sous son vrai nom (auparavant il se faisait appeler Final Fantasy) et c'est peu dire que sur ce "Heartland", il met la patée à Andrew Bird et vient jouer dans la même catégorie que Sufjan Stevens. Il remplace même ce dernier, auteur d'un album grandiloquent et un brin mégalo. Ici, rien de tel, malgré les arrangements tarrabiscotés et l'orchestre classique, l'ensemble reste très ouvragé.


7. Arnaud Fleurent-Didier - La Reproduction
Arnaud Fleurent-Didier est un ovni dans la chanson française. C'est le seul ou presque à s'inspirer de la variété française des années 70, de Polnareff à Sheller, connotée un peu ringarde (à cause d'Obispo ?) Mais il y incorpore en plus des textes très personnels. Sur sur ce deuxième album "La Reproduction", il s'intéresse de près au sujet épineux de la famille. Il n'en faut pas plus pour toucher un jeune papa ;-)


6. Bertrand Belin - Hypernuit
Bertrand Belin réussit l'exploit sur son magnifique nouvel album, de réunir l'exigence musicale d'un Bashung, le talent mélodique d'un JP Nataf, ou encore la poésie d'un Manset. Avec de telles influences et une écriture onirique, somme toute bien à lui, "Hypernuit" s'impose sans difficulté comme le meilleur disque de chanson française de l'année.

5. Archie Bronson Outfit - Coconut
Ces anglais sont en train de devenir l'un des groupes rock actuels les plus excitants. Parce qu'ils font un rock brut qui envoie du bois, surtout en concert. Parce qu'ils ne font jamais deux fois le même album. Leur dernier, "Coconut", fait cotôyer le blues le plus crade avec des rythmiques disco et des percussions tribales africaines. Parce qu'enfin, ils ne se prennent pas au sérieux, en témoigne leurs clips délirants (et excellents), ainsi que les robes boubou qu'il arborent sur scène.


4. LCD Soundsystem - This Is Happening
Où James Murphy a une fois de plus annoncé la fin de son groupe, où LCD Soundsystem est toujours une incroyable machine à danser sur scène (et sur disque), où "This Is Happening", troisième album, est au moins aussi jouissif que les deux premiers, avec un éventail d'influences peut-être encore plus large : le Velvet Underground ("Drunk Girls"), Bowie ("All I Want") ou les Talking Heads ("Home"). Bref, parfait. La routine, quoi !

3. Beach House - Teen Dream
Je connaissais pas bien ce groupe avant cet album. Je les avais écouté d'une oreille distraite et je trouvais leur musique assez inoffensive. Ce "Teen Dream" m'a pourtant fait au premier abord, un effet similaire. Puis, au fil des écoutes, il s'est imposé presque sans faire exprès. J'y revenais malgré moi. Parce que ces chansons ont quelque chose de serein, réconfortant, agréable. Idéales en ces périodes de grand froid (et en toute période difficile).Victoria Legrand, la nièce de, chante "I'll take care of you..." . On ne saurait mieux dire.

2. MGMT - Congratulations
Ceux-là, j'étais presque persuadé qu'il feraient long feu. Parce que leur précédent "Oracular Spectacular" était loin d'être parfait et hormis ses deux-trois tubes, il avait fini par me lasser. Passée la hype, on aurait donc vu le talent réel de ces deux-là. Sauf que ce deuxième disque est bien plus qu'une confirmation, c'est une renaissance. Les chansons de ce "Congratulations", qui porte bien son nom, sont cette fois de celles qui resteront. Contre toute attente, MGMT est en train de devenir un des groupes pop-rock les plus importants de l'époque.

1. Syd Matters - Brotherocean
Mon album de l'année est donc un album de... folk. Mais de folk français, élevé à l'école Radiohead. Mon histoire avec Syd Matters ? Cela me rappelle ces filles que l'on rencontre comme ça au hasard d'une soirée et auxquelles on n'attache d'abord pas vraiment d'importance. Pas qu'elles soient moches, loin de là, mais on les trouve un peu ...chiantes, manquant de fantaisie. Et puis, un jour, c'est la révélation. On ne comprend pas vraiment pourquoi : est-ce nous qui avons changé ou est-ce elles ? En tout cas, "Brotherocean" a résonné comme une évidence. Comme s'il n'y avait rien eu avant. Et tant pis, s'il n'y a rien après... "A moment in time ", comme disent les anglais.

13 commentaires:

  1. Tu as vité dégaîné ton top du coup ...
    Et si je faisais un top (pour l'instant je ne sais pas) je pense avoir quatre, voir cinq disques en commun ... mais pas forcément à la même place ;-)

    RépondreSupprimer
  2. - Un peu précoce ce Top, non ? En défouraillant ainsi le 1er, tu nous prives du plaisir de l'attente. Bref, loin du bonheur espéré, je n'y ai trouvé que frustration et... déception !
    - Enfin JP déconne pas ! Y a quand même des albums que tu as écoutés ET aimés...
    - M'ouais bof... ah si, les deux Beach (Fossils : assez inoffensif en définitive ; House : super en concert mais sur disque ça lasse vite) et Syd Matters évidemment (mais je préfère nettement le précédent)
    - Et le reste ?!
    - Soit j'ai pas écouté (les chanteurs français, MGMT, LCD...) soit j'ai fui en courant (ABO, O. Pallett)
    - T'en as pas marre de faire le rabat-joie, en fait ?!
    - ...

    RépondreSupprimer
  3. JP : Je confirme, tu es un rabat-joie ;) Mais je sais bien que ce genre d'exercice (un top) ne fait jamais l'unanimité. C'est d'ailleurs un peu le principe, en fait : faire quelque chose de personnel. Et en dégainant le premier ou presque, je me dis qu'au moins, je n'aurais pas été influencé par d'autres ;)

    RépondreSupprimer
  4. @Blake : Allez, je me lance, dans les 4 ou 5 en commun, il n'y aurait pas Belin, Syd Matters, Pallett et MGMT par hasard ?

    RépondreSupprimer
  5. Un habile mélange de mes chouchous et de mes têtes à claques ton top. Je te laisse deviner qui est qui :p
    Moi je vais prendre tout mon temps, il y a encore des albums que je découvre cette semaine et qui pourraient être dans mon top!

    RépondreSupprimer
  6. Tiens, mon "number one" est dans ton top 10 !! ;-)

    RépondreSupprimer
  7. @Benoit : Il doit être excellent, alors ;) (Beach House?)

    RépondreSupprimer
  8. Damned ! Suis-je si prévisible ? Bon, faut dire que je passe moins de disques en revue qu'un blog musical pointu du type que chacun des commentateurs tient...
    Du coup, pas bien dur j'avoue, de mettre le doigt sur mes favoris ...dans ta liste ;-)
    Bon week-end !

    RépondreSupprimer
  9. Ah tiens, chouette, le premier top de cette année... J'aime bien les tops, ça me permet toujours de découvrir de nouvelles choses.
    Ici, je ne connais pas Beach Fossils, et je n'ai pas encore écouté l'album de LCD Soundsystem (la honte ?).
    Par contre, Beach House... Pareil qu'Animal Collective en 2009, j'ai beau n'en entendre que du bien, je n'y arrive pas.
    Syd Matters... j'adore l'album et je suis allée voir un de leurs concerts sur un petit nuage. J'en suis redescendue avant la fin. Je crois que j'ai rarement vu des musiciens aussi peu charismatiques, aussi éteints. Une vraie déception scénique. Mais l'album reste excellent.
    Sinon, au risque de la jouer mouton, mon n°1 de l'année, l'album que j'ai le plus écouté, qui m'a le plus émue, sur lequel j'ai même versé ma larme, c'est sans conteste High Violet. Mais dis moi qu'il est au moins dans ton top 20 ?!

    RépondreSupprimer
  10. @Dine : Et bien, moi qui hésitait à aller voir Syd Matters en concert, ça risque de ne pas me motiver des masses ce que tu dis là...
    Pour The National, je trouve que c'est un peu l'inverse, je préfère les voir sur scène que les écouter sur disque. Je ne sais pas si "High Violet" aurait été dans les 20. En tout cas, il est au moins dans les 50 ;)

    RépondreSupprimer
  11. @ Vincent : merci de n'avoir pas pris mon précédent com dialogué trop au sérieux :) [la 1re réplique pleine de sous-entendus graveleux était l'indice qu'il ne fallait pas prendre cela au 1er degré] En fait, il est T.B. ton Top et sur chaque album que j'ai écouté se trouve(nt) au moins un ou plusieurs titres magnifiques (de "E Is For Estranged" à "I Might Float" pour n'en citer que deux).

    P.S. : Quoi ? Leur dernier album est en tête de ton Top... et tu n'irais pas les voir sur scène ?! NON ! J'avoue ne pas trop comprendre la remarque de "Dine". Coolbeans ou mo,i qui avons vu le groupe à de multiples reprises, n'avous JAMAIS été déçus ! Mais tout dépend bien sûr de ce qu'on attend d'un concert...

    @ Blake, Erwan : TOUS les blogueurs sont au final assez prévisibles... Je suis presque sûr par ex. de pouvoir donner le Top 10 d'Erwan (mais je ne le ferai pas) : il suffit de consulter son nouveau blog et de rajouter Sharon Van Etten (dont il n'a pas encore parlé) pour n'être pas loin du compte :)

    RépondreSupprimer
  12. @J-P : Je pense que j'attends la même chose que tout le monde :-), une version live, vivante, vibrante, de morceaux que j'aime. De l'émotion, du bon son, découvrir la personne derrière la voix, tout ça tout ça. Et donc, je les ai vu le mois dernier après avoir beaucoup aimé le dernier album (moi aussi je préfèrais le précédent). Honnêtement, le concert ne valait pas l'album. Le chanteur n'a jamais montré les mêmes qualités vocales que sur l'album (I Might Float en était le meilleur exemple), il n'y a eu aucune interaction avec le public, pas d'échange, rien. Pour ne rien arranger, l'accoustique était désastreuse (ce qui n'est certes pas leur faute), les murs résonnaient,... Bref, j'ai failli partir avant la fin.

    Cela dit, je ne dis pas ça pour dégouter quiconque, en fait. Peut-être étaient-ils dans une mauvaise journée, peut-être que le public ne les a pas transporté, p-ê que l'accoustic déservait les moyens du groupe, etc. Ayant déjà lu des avis très positifs sur leurs concerts, j'ai été surprise, d'ailleurs. Et je pense que j'irai encore à un de leurs concerts dans les prochains mois, justement pour tenter de me défaire de cette impression...

    @ Vincent, allez les voir et donnez nous votre avis à l'occasion ;-)

    Pour The National, j'ai manqué leur concert au Luxembourg, je me rattraperai en février, mais malheureusement ils ne passent pas très souvent par chez moi (et quand ils viennent, il faut réserver tôt). Vivement.

    RépondreSupprimer
  13. @ Dine : MERCI de ces précisions ; il apparaît clairement que vous avez vu Syd Matters "dans un mauvais soir" hélas... Moi en plus, j'ai eu la chance d'assister à une de leurs fameuses "balades sonores" au début de l'été et c'était absolument RENVERSANT ! Et je les revois encore le 16 dans la meilleure salle de ma ville :)

    Quant à The National, j'ai bien aimé "High Violet" et surtout adoré leur concert à la Route du Rock cet été !

    RépondreSupprimer