23 mars 2009

Elysian Fields - The Afterlife

Elysian Fields est un groupe new-yorkais, qui comme son nom l'indique aime bien la France. D'ailleurs, Jennifer Charles, leur chanteuse, a collaboré, il n'y a pas si longtemps, avec un de nos compatriotes, j'ai nommé le bougon de service : Jean-Louis Murat, pour un très bon album de pop française façon sixties et dans la lignée de la grande époque mélodique de Gainsbourg. Elysian Fields est en fait un duo homme/femme et même s'ils ne font pas beaucoup parler d'eux, ils ont déjà quelques albums à leur actif depuis leur début en 1996. Leur musique est douce, sensuelle comme la voix chaude de Jennifer, pop, jazzy. Une musique d'ambiance ou d'ascenseur diront les mauvaises langues, mais une musique romantique qui s'écoute à deux forcément. Leur dernier disque est excellent, il n'y a pour ainsi dire aucune faute de goût. Des titres comme "Where Can We Go But Nowhere", "Someone" ou le dernier en duo "Ashes In Winter Light" sont autant de petites perles soyeuses et caressantes, "The Moment" a failli m'arracher des larmes. Les arrangements qu'ils soient jazz, bossa, pop ou classique sont tous aussi subtils, sobres, dépouillés, au service de la mélodie et de la voix. Assurément, ce groupe mérite beaucoup mieux que cet aimable anonymat. Un de mes coups de coeur du moment. (Site officiel)

8/10

Chroniques :
Magic
Les Inrocks
Popnews

2 commentaires:

  1. Intéressant ! Je vais écouter ça.

    themusicrainbow.blogspot.com
    critiques d'albums

    RépondreSupprimer
  2. c'est un très chouette disque, j'avais pas accroché à un Elysian Fields comme ça depuis longtemps.

    RépondreSupprimer