13 octobre 2009

The Flaming Lips - Embryonic

Et voici le nouvel album tant attendu de la bande de Wayne Coyne, le bricoleur génial des "Lèvres en feu" ! Personnellement, après le décevant "At War With The Mystics", c'était l'un des albums de la rentrée dont j'attendais le plus la sortie. ("rentrée ... sortie", ah ah ah, je suis drôle ce matin ...) Et puis, malheureusement pour moi, je suis une fois de plus déçu. Alors, bien sûr, certains pourront tout de même y trouver leur compte dans ce long nouvel album (18 titres !). Les Flaming Lips ont durci un peu le ton, avec la présence de grosses basses dans beaucoup de morceaux : l'influence des Chemical Brothers avec qui ils avaient travaillé il y a quelques années ? Mais des Chemical Brothers sur lesquels on ne peut pas danser, sous anti-dépresseurs. Et puis, tout de même, quelques titres plus doux et mélodiques, même si trop peu à mon goût, comme le formidable "I Can Be A Frog". Et oui, il m'en vient à regretter l'époque bénie de "The Soft Bulletin" et "Yoshimi ..." dont je vous reparlerais sans doute prochainement, époque où Coyne était plus inspiré que jamais. Même si je reconnais que ce groupe a l'énorme atout de ne jamais faire de surplace, je ne suis, pour ma part, pas forcément décidé à le suivre coûte que coûte, dans tous ses délires - en parlant de délire, il faut d'ailleurs aller les voir sur scène. Et ce "Embryonic" m'a laissé plutôt de marbre. (Site officiel)

6/10

Chroniques :
Fluctuat.net
OnLike
Popmatters

2 commentaires:

  1. Hello,

    Je suis bien moins sévère que toi au sujet de ce disque :
    http://www.desoreillesdansbabylone.com/2009/10/flaming-lips-embryonic-2009.html
    Mais bon, il en faut pour tous les goûts !

    A bientôt,
    Ju

    RépondreSupprimer
  2. Salut,
    on ne peut pas faire un Zaireeka tous les jours!!

    RépondreSupprimer