12 octobre 2009

Mes indispensables : Brigitte Fontaine - Brigitte Fontaine est ... (1968)

Premier disque français parmi mes indispensables, voici la bargeotte Brigitte Fontaine ! Et oui, à l'heure où elle vient de sortir un nouveau disque "Prohibition" dont la critique devrait intervenir bientôt ici, j'ai trouvé qu'il était judicieux de revenir sur sa carrière et notamment sur son premier véritable disque. (Il paraît qu'elle renie un peu les précédents) Et c'est une vraie claque ! Tout y est dit, le génie de cette femme-là n'est déjà plus à faire. Les textes sont magnifiques de drôlerie et de désespérance : "Il pleut, c'est tout ce qu'il sait faire", "Je t'aurais bien invité à prendre le thé dehors ... dommage que tu sois mort." ou "Cet enfant que je t'avais fait ... te souviens-tu ? ... qu'en as-tu fait ?" ... C'est littéraire, absurde, le duo avec Higelin, l'ami de toujours, rappelle fortement l'univers surréaliste d'un Ionesco par exemple. On pourrait décortiquer pendant des heures chaque chanson ... Et que dire des arrangements ? Inventifs, légers, pile-poil raccords avec les paroles. Le compositeur Jean-Claude Vannier n'en est alors qu'à ses débuts, il sera ensuite en grande partie responsable du son de "Melody Nelson" de Gainsbourg ou du "Bal des Laze" de Polnareff. Bref, on a affaire ici à un véritable chef d'oeuvre. Alors, on a beau trouver depuis, cette femme complètement déjantée, zarbie, allumée, droguée, alcoolique, moche, j'en passe et des meilleurs, il en restera au moins ce disque-là et puis quelques autres grandes chansons comme le fameux "Comme A La Radio" - la chanson seulement, j'accroche un peu moins à l'album (trop jazz expérimental pour moi). La pochette, très belle, au demeurant : ce point d'interrogation avec Brigitte Fontaine au milieu, le tout entouré d'un tableau macabre de Jérôme Bosch résume parfaitement bien l'ensemble.
Aujourd'hui, quelqu'un comme Philippe Katerine lui doit tout ou presque. Elle est l'une des seules, dans la chanson, à être capable d'allier humour et exigence artistique. Si certains pleurent encore la mort d'un Bashung, il nous reste encore quelques grands artistes vivants dans la chanson française et Brigitte Fontaine en fait indéniablement partie. Et je ne dis pas ça, parce qu'elle est bretonne et que des groupes comme les Sonic Youth en sont fans. A la question de cet album, une seule réponse possible pour moi : Brigitte Fontaine est ... follement géniale.

1 commentaire:

  1. Mes préférences iraient plutôt à la relance de sa carrière dans la seconde moitié des années 90 : Genre Humain et Les Palaces.
    Mais qu'importe, ce qui compte, c'est qu'elle est géante!

    RépondreSupprimer